Santé

En bref : un nouveau logiciel pour dépister le cancer du sein

ActualitéClassé sous :médecine , cancer , cancer du sein

Des chercheurs américains et sud-coréens auraient trouvé un moyen efficace et économique de dépister le cancer du sein. Un puissant logiciel de comparaison d'images médicales permettrait de diagnostiquer une tumeur à l'aide d'une technique d'imagerie bon marché, utilisant les micro-ondes.

Le cancer du sein correspond à une tumeur maligne de la glande mammaire. La détection et le traitement précoce de cette maladie réduisent le risque de mortalité. © TipsTimes, Flickr, cc by sa 2.0

Le cancer du sein est le cancer le plus diagnostiqué au monde. Le développement de moyens de dépistage de ce type de cancers est donc en constante évolution. Dans leurs travaux récents, l'équipe du professeur Shin, de l'université d'État du Dakota du Sud (SDSU), et des chercheurs sud-coréens utilisent la tomographie à micro-ondes (microwave tomography imaging, MTI) qui permet la détection d'une tumeur cancéreuse par radiations aux micro-ondes. Contrairement à la mammographie, cette technologie permet de détecter la présence de tumeurs chez les femmes aux tissus mammaires denses. De plus, La MTI est environ 30 fois moins coûteuse que l'imagerie par résonance magnétique (IRM) !

Afin d'améliorer les performances de la MTI, les auteurs ont développé un programme informatique qui leur permettrait de diagnostiquer et donc de soigner plus rapidement la maladie. Grâce à ce logiciel, les auteurs pourront comparer les images obtenues par MTI avec plus de 100.000 clichés acquis par IRM sur d'autres patientes. Le programme pourra ensuite sélectionner les images IRM les plus proches de celles obtenues par MTI : à partir de ces informations, les docteurs pourront avoir accès aux dossiers de patientes ayant une pathologie similaire et pourront trouver le traitement approprié plus rapidement.

Si la technique peut encore être améliorée, elle offre la promesse d'un diagnostic à la fois efficace et accessible. De plus, cette technologie pourrait être utilisée dans le traitement d'autres cancers, notamment celui de la prostate.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi