Santé

En bref : mort de Joseph Murray, prix Nobel de médecine 1990

ActualitéClassé sous :médecine , Joseph Murray , greffe de rein

Joseph Murray est le premier homme à avoir réussi une greffe de rein en décembre 1954. Récompensé en 1990 par un prix Nobel de médecine, le chirurgien américain vient de s'éteindre à l'âge de 93 ans.

Joseph Murray s'est rendu célèbre en participant à la première greffe de rein réussie. Deux ans plus tôt, le Français Louis Michon avait tenté l'expérience mais son patient était mort 21 jours plus tard. Quant à Richard Herrick, le patient transplanté par Murray et ses collaborateurs, il vivra plus de 8 ans avec le rein de son frère Ronald, avant de mourir le 14 mars 1963. © CG94, Flickr, cc by nc nd 2.0

Un pionnier vient de s'éteindre. Joseph Murray, né le 1er avril 1919, est décédé ce lundi 26 novembre au Brigham and Women’s Hospital de Boston (États-Unis) des suites d'un accident vasculaire cérébral survenu jeudi dernier. Il devint célèbre en décembre 1954 quand, avec son équipe dirigée par John Merrill, il réussit pour la première fois de l'histoire à transplanter un rein d'un jumeau à son frère. Trente-six ans plus tard, cette performance lui valut de recevoir le prix Nobel de médecine.

C'est dans des temps troublés que Joseph Murray s'initie à la chirurgie. Il commence à exercer dans les années 1940 et reçoit des soldats américains blessés sur le front. Face à ces terribles dégâts, il s'intéresse de plus près à la greffe de tissus. Après la réussite de sa transplantation, il consacre sa carrière au rejet de greffe, tentant de trouver de nouvelles solutions pour abaisser la réponse immunitaire.

Décrit comme curieux par ses proches, il raconte dans une courte autobiographie qu'il aurait aimé vivre dix existences pour les consacrer à chacune de ses autres passions telles que l'embryologie, l'astronomie, la géologie, le piano, le tennis ou un travail à la rédaction du prestigieux National Geographic. Bien qu'il n'ait eu droit qu'à une seule vie comme tout le monde, il a contribué à en sauver plus de 600.000, soit le nombre de personnes ayant reçu une transplantation rénale à ce jour.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi