Santé

En bref : une greffe simultanée de 6 organes a sauvé une petite fille

ActualitéClassé sous :médecine , greffe , greffe d'organe

Une enfant de 9 ans était condamnée à mourir si elle ne subissait pas une greffe de six organes en même temps. Grâce à un seul et unique donneur, l'exploit a pu être réalisé. La voilà désormais prête à rentrer chez elle.

Ce n'est pas sept d'un coup comme Le valeureux petit tailleur du conte des frères Grimm, mais six organes greffés. Une performance exceptionnelle réalisée par les chirurgiens américains. En 2010, en France, 4.705 greffes ont été réalisées. © CG94 photos, Flickr, cc by nc nd 2.0

Alannah Shevenell, une petite fille de 9 ans dont les parents vivent dans la région de Boston aux États-Unis, vient de subir la transplantation de... six organes, lors d'une seule intervention chirurgicale. Les donneurs d'organes, on le sait, sont toujours beaucoup moins nombreux que les candidats à la greffe. Les donneurs compatibles le sont encore moins, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'enfants. Grâce à un donneur unique, cette intervention spectaculaire a permis de libérer la petite fille d'une tumeur qui, autrement, la condamnait.

Pratiquée par une équipe dirigée par le Heung Bae Kim, l'opération a duré quatorze heures. Pour ces médecins du Children’s Hospital Boston, il était indispensable de remplacer en une seule intervention les organes attaqués simultanément par une tumeur myofibroblastique. Une fois la tumeur extraite, « les chirurgiens ont greffé les organes d'un seul et même donneur, en un seul bloc » : le foie, l'intestin grêle, l'estomac, le pancréas, l'œsophage et la rate.

L'opération s'est déroulée il y a plus de trois mois, le 27 octobre dernier. Aujourd'hui et donc avec un recul et une observation de pratiquement 100 jours, la petite fille s'apprête à rentrer chez elle. Si elle est impressionnante, une telle procédure reste rare pour plusieurs raisons. « Le délai d'obtention d'un donneur compatible (d'autant plus rare chez les enfants), les complications induites par une opération de cette envergure et le risque de rejet des organes », précise le Children's Hospital Boston sur son site Internet.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi