Santé

Alcool : c’est à tribord qu’on boit le plus fort

ActualitéClassé sous :médecine , alcool , consommation d’alcool

-

L'OMS vient de publier la carte de la consommation mondiale d'alcool. Globalement, c'est dans les pays de l'Est que l'on boit le plus. Mais le Portugal se mêle également à la lutte, avec une consommation moyenne de plus de 12,5 litres d'alcool pur par personne et par an. Les Français restent (un peu) plus raisonnables.

La consommation d’alcool compte parmi les principaux facteurs de mortalité précoce. Et c’est au Portugal que l’on trouve les plus grands buveurs, juste devant les pays de l’Est. © Reinhold68, www.stockfreeimages.com

La Russie et ses voisins ukrainiens et polonais sont les pays qui consomment le plus d'alcool par habitant dans le monde, selon un rapport publié cette semaine par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Après avoir associé les chiffres avérés de la consommation d'alcool par habitant et ceux estimés du taux de consommation par personne et par an, les analystes de l'OMS ont établi une carte qui offre un regard révélateur sur les habitudes de consommation d'alcool à travers le monde.

Selon cette carte, qui fait partie du rapport de situation mondial sur l'alcool et la santé pour cette année, les Russes lèvent deux fois plus le coude que la moyenne mondiale et consomment plus de 12,5 litres par personne et par an, d'après les chiffres de 2010. Cependant, étant donné que moins de la moitié de la population mondiale (38 %) boit de l'alcool, la moyenne planétaire de 6,2 litres par habitant pourrait aussi être recalculée et atteindre une moyenne de 17 litres parmi les pays qui, eux, boivent, expliquent les auteurs.

Chose intéressante, le Portugal est le seul autre pays à se hisser au niveau de la Russie et de l'Europe de l'Est. En effet, les consommateurs portugais boivent eux aussi plus de 12,5 litres par an, soit la même quantité que les Polonais, les Roumains, les Tchèques, les Hongrois et les Slovaques.

Selon cette carte établie par l’OMS, le Portugal et les pays de l’ex-URSS figurent dans la liste noire des territoires dans lesquels la consommation d’alcool est la plus élevée. Le monde occidental figure, quant à lui, sur la liste rouge. © OMS

Le spiritueux préféré à la bière et au vin

Selon cette même carte, les Français, les Britanniques, les Espagnols et les Allemands partagent des habitudes de consommation similaires à celles des Canadiens et des Australiens (10 à 12,4 litres) et ils boivent davantage que les consommateurs états-uniens, brésiliens, argentins, chiliens et péruviens. Par exemple, les États-Unis et leurs homologues d'Amérique latine boivent en moyenne entre 7,5 et 9,9 litres par an.

De manière prévisible, les pays qui boivent le moins sont les pays majoritairement musulmans en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est. Le rapport montre également des différences notables entre les sexes en ce qui concerne l'abus d'alcool : le nombre d'hommes qui décèdent de causes liées à l'alcool est presque deux fois plus important que le nombre de femmes qui en meurent (8 % contre 4 %). Les auteurs font cependant remarquer que la consommation d'alcool augmente régulièrement (et de façon inquiétante) chez les femmes.

Sur le plan mondial, le rapport a découvert que le spiritueux est l'alcool le plus populaire (50 %). C'est l'alcool de prédilection des consommateurs en Asie du Sud-Est et dans le Pacifique occidental. La bière est la deuxième boisson la plus consommée, en particulier sur le continent américain. Globalement, elle représente environ 35 % des chiffres avérés de la consommation d'alcool dans le monde. Bien que le vin constitue un quart de la consommation totale d'alcool en Europe, il ne représente à l'échelle mondiale que 8 % de la consommation totale d'alcool avérée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi