La tenue traditionnelle des Fêtes de Dax : du blanc et des accessoires rouges (ceinture et foulard). © JPEG Studio

Planète

Les Fêtes de Dax : que s'y passe-t-il ?

Question/RéponseClassé sous :France , fêtes de Dax , Tourisme dans les Landes

Chaque année, pendant cinq jours, les Fêtes de Dax sont organisées autour du 15 août. Empreintes des traditions landaises et espagnoles, elles réunissent plus de 700.000 personnes attirées par l'esprit festif du programme où se mêlent musique, folklore et tauromachie.

Les Fêtes de Dax sont parmi les fêtes populaires les plus importantes de Gascogne. C'est le maire qui les inaugure à l'occasion d'une cérémonie à l'hôtel de ville. 

Les Fêtes de Dax attachées au folklore et aux traditions

Les nombreux participants des Fêtes de Dax ont pour tradition de s'habiller en blanc, avec une ceinture et un foulard rouges, et de parcourir les rues. Il s'agit d'un héritage des fêtes de San Fermin, en Espagne. Chaque jour, plusieurs corridas ont lieu dans les arènes de Dax qui attirent les aficionados de la France entière et de l'Espagne toute proche. Les novilladas sans picador attirent, quant à elles, une assistance plus familiale et locale. Le public peut aussi participer à une capea, une occasion de toréer des taurillons.

Dans les arènes de Dax, on peut aussi assister à des novilladas. Ces corridas sans picador attirent un public familial. © JPEG Studio

Des activités pour tous

Durant cinq jours et cinq nuits, les Fêtes de Dax sont l'occasion pour tous de se retrouver autour de joyeuses festivités. Le premier jour des Fêtes de Dax est dédié au patrimoine landais tant culturel, agricole, sportif que gastronomique et une journée est dédiée aux enfants. En plus des activités taurines, elles sont aussi le cadre de manifestations sportives telles que des courses à pied, concours de poneys landais, concours de quilles ou du lancer de béret... Des bénédictions et des messes religieuses ponctuent les Fêtes. La musique est présente dans toute la ville, des concerts s'improvisent au coin des rues, d'autres sont donnés par des professionnels. Des représentations folkloriques sont organisées, des danses sévillanes ou encore un gymkhana consistant en une série d'épreuves réalisées sur échasses. À la nuit tombée, c'est dans le sillage des bandas que se vit la fête.

Plusieurs groupes d'échassiers viennent de tout le département des Landes pour participer au gymkhana sur échasses. © JPEG Studio

Anecdote

En 1894, les courses taurines dans les rues sont interdites, mais la ville thermale compte bien s'adonner à ce grand classique des fêtes de Dax. Afin de faire respecter la loi, un commissaire de police décide d'intervenir. Il prend la fuite pour éviter la charge d'un taureau. C'est un torero qui achève l'animal dans la rue désormais nommée rue du Toro.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi