Planète

Daniel Kordan

Photographe russe paysagiste renommé

Classé sous :Planète , paysages , photographes
J'ai longtemps réfléchi pour trouver ma voie, difficile entre la science ou la photographie. Ma plus grande passion a toujours été la science, et j'admirai le travail des scientifiques. Pour moi la photographie était plutôt une passion pure et après une réflexion approfondie sur la question (travailler avec la physique ou faire de la photographie comme métier), la décision a été prise. J'ai choisi de photographier et de voyager car c'était ce que j'aimais le plus, et me permettait de transmettre ma passion, les beautés du monde, d'informer, de faire réfléchir.Je me rends compte que la science est très similaire à la photographie, on apprend aussi à résoudre des problèmes de composition, de lumière, de planification, d'idées nouvelles, de transmettre le savoir c'est pourquoi je m'inspire de Futura un media respecté, influent, l'un des meilleurs. La photographie est une grande combinaison de technologie, de science et d'art, c'est pourquoi c'est aussi un tel plaisir de faire partie de Futura.
Daniel Kordan, Photographe russe paysagiste renommé

Biographie

Je suis fasciné par les possibilités infinies de la photographie depuis ma petite enfance. J'ai grandi dans la belle région des lacs près de Moscou, explorant la nature sauvage, passant la plupart de mon temps libre dans la nature. J'ai obtenu mon diplôme de l'école de peinture artistique quand j'étais enfant. Mélangez l'art, la nature, les activités constantes et vous découvrirez l'art de la photographie de paysage. La vie m'a bousculée, m'a précitée vers multiples choses, l'université, le travail acharné sur ma thèse de physique quantique, ma famille et mes amis. Mais il y avait toujours ce besoin impérieux de m'évader dans les bois sans chemin, des endroits où je suis toujours revenu et que j'ai toujours admiré. La nature est mon inspiration, avec toute la beauté et la variété des couleurs et des compositions.

Aurore boréale au Groenland. © Daniel Kordan, tous droits réservés

Il y a un plaisir dans les bois sans chemin,
Il y a un ravissement sur la rive solitaire,
Il y a une société, où personne ne s'immisce,
Au bord de la mer, et la musique dans son rugissement 
Je n'aime pas moins l'homme, mais plus la nature,
De ces entretiens, dans lesquels je vole
De tout ce que je peux être, ou avoir été avant,
Pour se mêler à l'Univers, et se sentir
Ce que je ne peux pas exprimer, mais que je ne peux pas tout dissimuler.

Heureusement pour moi, pendant mes études à l'Institut de physique et de technologie, j'ai acquis de l'expérience non seulement en physique, mais aussi en alpinisme et en randonnée, en guidant des groupes de touristes en hiver et en été. Je suis devenu guide d'ateliers de photographie et rédacteur en chef du magazine « Continent expédition ». Nous avons écrit des articles géniaux sur les voyages et les aventures dans le monde entier, en concurrence même avec le National Geographic.

Je voyage partout dans le monde aujourd'hui, mais il y a des endroits sur Terre auxquels je suis attaché par mon âme. C'est la villa Gaia en Toscane où je vis principalement ces jours-ci. J'aime les îles Lofoten, avec leur atmosphère remarquable de villages de pêcheurs, d'aventures en mer, de randonnées incroyables et de danses des aurores boréales pendant l'hiver.

Le monde ne peut pas vivre sans témoignage, c'est pourquoi il me parait important de citer ici quelques prix et publications. J'ai reçu plusieurs prix en photographie : 
Golden Turtle' 13 Nature nominé, National Geographic Russia contest 2013 winner, Best of Russia'13, '14 '15 winner, bestphotographer'13, Trierenberg Super Circuit award (best landscape photographer). 

J'ai des publications dans des magazines tels que Digital SLR Magazine, UK, Photography week, Photography Master Class, National Geographic, Discovery, Photoworld China, Digital Photo (Bauer Media). Mes principaux clients sont Apple, Gazprom Neft', S7 Airlines, RedBull.

Je passe la plupart de mon temps en Norvège aux îles Lofoten et en Toscane, à guider des groupes d'Europe, du Royaume-Uni, des États-Unis, d'Asie et de Russie. Je suis un ambassadeur officiel de Nikon, Gitzo et Lucroit.

Métier

Pendant mes études scientifiques dans le domaine de la physique quantique, dans mon temps libre j'ai commencé comme guide de montagne et d'escalade dans le club de montagne de mon université. Nous faisions de la randonnée et voyagions beaucoup, à la découverte de levers de soleil au-dessus des nuages, des paysages sublimes. Difficile de ne pas commencer à partager la beauté avec les autres dans de telles conditions, n'est-ce pas ? 

Actuellement, je suis photographe paysagiste à plein temps et ambassadeur Nikon. Je me suis souvent posé la question, entre la science et la photographie, mais la décision a été prise : la photographie qui me permet de partager, de faire découvrir la beauté du monde et je doute de revenir à la science. 

La photographie m'offre la possibilité de faire le tour du monde, m'ouvre de nouveaux horizons, de faire des rencontres extraordinaires dans le monde entier. C'est une motivation énorme pour voyager et découvrir encore plus. J'aime cette sensation d'explorateur, lorsque j'approche par exemple des rivages éloignés du Svalbard ou du Groenland sur notre yacht ou lorsque je me tiens sur les sommets enneigés des montagnes du Tien-Shan, le monde semble infini. Outre l'exploration, nous sommes aussi observateurs et la photographie de paysage permet de transmettre, d'informer pour mieux protéger. Lorsque vous voyagez, vous avez toujours beaucoup de temps pour que le paysage traverse votre âme, se confonde avec vous. Je n'aime pas me précipiter, je médite et absorbe le paysage.

J'ai d'autres projets à long terme, comme l'expédition en voilier « Deux pôles  de Saint-Pétersbourg à l'Antarctique en passant par le Svalbard et le Groenland, ainsi que des ateliers d'une semaine.