au sommaire


    Cela vous intéressera aussi

    [EN VIDÉO] Les fascinantes découvertes sous-marines de la NOAA en 2017 Durant trois ans, un navire océanographique américain de la NOAA a exploré la faune du...

    Les espèces benthiques (de benthos «profondeur» en grec), vivent au fond de la mer ou de l'eau douce (lacs, rivières...), par opposition à la zone pélagiquepélagique, proche de la surface et à la zone déverbale, juste en-dessous.

    Cet adjectif ne dépend pas de la profondeur (un poisson benthique peut vivre au fond d'une mer peu profonde). Néanmoins, à partir d'une certaine profondeur, les végétaux ne peuvent pas survivre en raison de l'absence de lumièrelumière et le benthos se limite donc aux animaux.

    On distingue le macrobenthos (d'une taille supérieure à 1 mm) et le microbenthos (inférieur à 1 mm).

    Les organismes benthiques sont fixés au substratsubstrat (roches, sable, vase, galets...) ou mobilesmobiles au fond de l'eau. Ces organismes sont très dépendants des sédiments pour se nourrir ou se cacher. Certaines espèces benthiques comme la raie ou les crabes s'enfouissent par exemple dans le sable pour échapper aux prédateurs.

    Les écosystèmesécosystèmes du benthos dépendent de trois facteurs principaux :

    • profondeur (dont découle l'éclairement, la température et les ressources trophiques)
    • qualité de l'eau et ses paramètres physico-chimiques
    • nature et structure du substrat
    Les espèces benthiques vivent au fond de l’eau. © Ifremer
    Les espèces benthiques vivent au fond de l’eau. © Ifremer

    Les espèces benthiques