La symbolique de la léchouille chez les vaches

Classé sous :vache , vache laitière , toilettage

Espèce grégaire, les vaches ont des relations sociales complexes au sein de leur groupe. Des chercheurs se sont penchés sur l'un des comportements qui sous-tend ces dynamiques : le toilettage mutuel, ou allogrooming. Lequel permet d'établir des liens entre individus et améliore la cohésion du troupeau. Pour leur étude, publiée dans Frontiers in Veterinary Science, ils ont observé 38 vaches laitières durant 30 jours, à raison de quatre heures par jour.

Et en un petit mois, ces vaches se sont léchouillées 1.329 fois ! Ayant récemment vêlé - accouché d'un veau -, celles-ci avaient été déplacées ensemble. Ce qui les a obligées à construire une nouvelle structure sociale. « Notre objectif était de comprendre comment les réseaux sociaux sont formés par les vaches après leur réunification au début de la période de traite, et quels facteurs peuvent influencer ces changements », explique Gustavo Monti, coauteur de l'étude.

Plusieurs point sont ressortis. Les vaches toilettaient davantage celles qui les avaient précédemment toilettées. Une forme de coopération. Et semblaient préférer les individus du même âge. Par contre, lorsque des vaches ne montraient pas de préférence particulière, les chercheurs ont remarqué qu'elles recevaient de moins en moins d'attention au fil du temps. « Nos résultats indiquent que le comportement de léchage est important pour se faire des amis et maintenir l'harmonie dans le troupeau. Le fait que les vaches plus âgées toilettent plus d'individus suggère qu'elles jouent le rôle de "pacificatrices" dans le groupe », conclut Gustavo Monti.

Les vaches sont des ruminants de l'espèce Bos taurus. © Clara, Adobe Stock