Un banc de 257 poissons fossilisés datant de 50 millions d'années

Classé sous :paléontologie , image du jour , poisson

[Image du jour] Pour une raison encore inconnue, pas moins de 257 minuscules poissons se sont retrouvés figés dans la roche il y a 50 millions d'années (Ma) alors qu'ils nageaient vraisemblablement tous ensemble. Tel un arrêt sur image, ce fossile exceptionnel semble avoir immortalisé le déplacement en banc de ces poissons de 10 à 23 mm de long, de l'espèce éteinte Erismatopterus levatus, attestant que ce comportement d'agrégation serait apparu depuis au moins l'Éocène (-56 à -34 Ma). Le groupe se plie en effet à des règles sociales révélatrices - répulsion entre proches voisins pour éviter les collisions, attraction entre membres éloignés pour assurer la cohésion -, auxquelles s'ajoutent une forme oblong caractéristique et le fait que l'écrasante majorité des poissons soit orientée dans le même sens, d'après une étude.

Une hypothèse suggère que ce banc de poissons ait été enseveli par l'effondrement soudain d'une dune de sable en eaux peu profondes. Elle est impossible à vérifier parce qu'on ne dispose pas des couches sédimentaires qui enfermaient le fossile au départ. Exhumé de la formation de la Green River enjambant les États américains du Colorado, du Wyoming et de l'Utah, il a été conservé dans un musée au Japon, où les chercheurs l'ont redécouvert en 2016.

Ce banc de 257 petits poissons mesurant entre 1 à 2 cm nageait dans des lacs de l'ouest des États-Unis il y a 50 millions d'années. © Nobuaki Mizumoto et al., Proceedings of the Royal Society B., 2019