La mer du Nord devient bleue fluorescente

Classé sous :océan , bioluminescence , réchauffement océanique

À la tombée de la nuit, la mer du Nord était éclairée d'une étonnante lueur bleutée le weekend dernier vers la station balnéaire de Knokke en Belgique. Cet étonnant spectacle, immortalisé par de nombreux photographes amateurs, est dû à l'efflorescence d'une microalgue bioluminescente nommée noctiluque (Noctiluca scintillans), qui prolifère sous l'effet de la chaleur et du Soleil. En l'absence de vent et lorsque la mer est calme, l'eau se réchauffe rapidement de plusieurs degrés et les algues remontent alors à la surface. La journée, la mer se colore d'une teinte orangée et la nuit, l'algue unicellulaire produit une lumière bleu électrique visible lorsqu'on agite l'eau, par exemple au passage d'un bateau.

Le phénomène est déjà apparu sur les côtes bretonnes en 2018 et 2004, où une marée orange avait envahi la mer. Il est aussi courant au Mexique, en Australie et dans la baie de Hong-Kong, où les scientifiques les étudient depuis plusieurs années. On constate ces dernières années une prolifération de plus en plus importante qui pourrait être liée au réchauffement des océans. Non toxique, la noctiluque donne cependant à l'eau un aspect huileux pas très agréable pour se baigner.

Noctiluca scintillans est une algue bioluminescente qui prolifère lorsque l’eau est calme et chaude. © Gijs de Reijke via @weermanreinier, Twitter