Planète

En bref : Monsanto accusé de biopiraterie pour ses aubergines transgéniques

ActualitéClassé sous :développement durable , Monsanto , Mahyco

Le semencier Monsanto va être poursuivi par l'Autorité nationale de la biodiversité indienne pour biopiraterie. La firme américaine a en effet utilisé sans autorisation des variétés locales d'aubergines pour développer son aubergine transgénique, la Bt Brinjal.

Les aubergines OGM sont à l'origine de l'action en justice de l'Inde contre Monsanto. © Joe Athialy, Flickr, cc by nc 2.0

Le géant américain Monsanto pourrait bien connaître un revers dans la commercialisation de ses aubergines transgéniques en Inde. En effet, l'Autorité indienne de la biodiversité (NBA) a décidé lors de son 20e congrès qui a eu lieu le 20 juin 2011 à New Delhi, d'intenter une action judiciaire contre la firme américaine et son partenaire indien Mahyco.

Dans le rapport de ce congrès, la NBA détaille les raisons de cette action : Monsanto et Mahyco ont « utilisé des variétés locales d'aubergine afin d'élaborer la Bt Brinjal [aubergine génétiquement modifiée, NDLR], sans l’autorisation préalable des autorités compétentes ».

En Inde, c'est la première fois qu'une action judiciaire est intentée pour biopiraterie. Ce délit est passible de trois années d'emprisonnement, selon la loi de 2002 qui impose aux entreprises de demander une autorisation aux autorités nationales.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi