Maison

Pourquoi plusieurs indices de qualité thermique ?

Question/RéponseClassé sous :Thermique , conductivité thermique , resistance thermique
Résistance thermique et conductivité thermique sont deux critères permettant d'évaluer les propriétés isolantes d’un matériau. Crédits DR.

La plupart du temps, lorsque l'on évoque les propriétés isolantes d'un matériau, il est tantôt question de conductivité thermique (lambda), tantôt de résistance thermique (R). Pour le profane, cette alternance peut être d'autant plus trompeuse que les niveaux de performance évoluent en sens inverse. La conductivité thermique d'un matériau (exprimée en W/m.K) désigne sa capacité intrinsèque à transférer la chaleur d'une face à l'autre. Plus elle est basse, plus le matériau est isolant. A contrario, la résistance thermique (exprimée en m2.K/W) est son aptitude à s'opposer aux transferts de chaleur. Plus elle est élevée, plus le pouvoir isolant est grand. Dans la pratique, ces deux notions sont interdépendantes et mettre en avant l'une plutôt que l'autre est essentiellement affaire de contexte.

Un troisième critère, le coefficient de transmission surfacique (U), intervient aussi parfois dans les descriptions. Exprimé en W/m2.K, il détermine les pertes moyennes de chaleur par mètre carré de paroi (y compris vitrée) pour 1 °C d'écart de température entre l'intérieur et l'extérieur du bâtiment.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi