Au-delà de l’esthétique, le choix entre piscine miroir et piscine à débordement doit aussi se faire en fonction de la topographie du terrain, de la situation de la piscine sur le terrain, de sa position par rapport à la maison et de la vue. © Darryl, fotolia

Maison

Piscine miroir et piscine à débordement : quelles différences ?

Question/RéponseClassé sous :piscine , construire une piscine , forme de la piscine

Piscine miroir et piscine à débordement sont régulièrement confondues. S'il est vrai qu'elles présentent quelques similitudes, il s'agit pourtant bel et bien de deux installations radicalement différentes.

Piscine miroir et piscine à débordement, voici comment les distinguer.

L’esthétique

La piscine miroir se distingue par la particularité de son bassin : le niveau de ses quatre bords se situe au niveau de la plage et de la ligne d'eau. Afin que l'eau s'écoule de façon égale sur chaque bord, son bassin doit impérativement être rectangulaire. La piscine miroir arbore donc des lignes épurées et aucune pièce rapportée n'est visible, comme un skimmer ou un bac tampon, pour ne pas ternir l'esthétique de votre bassin. La piscine à débordement est une piscine enterrée, dont l'eau déborde du bassin de nage vers un bassin secondaire de récupération (bac tampon), situé en contrebas. C'est la solution idéale si votre terrain est en pente. Visuellement, elle ne laisse personne indifférent. Il s'agit des plus belles piscines, s'inspirant des modes de culture indonésiens en terrasses.

Les bassins

Pour la piscine miroir, l'écoulement de l'eau est si discret et régulier que la surface d'eau vous semble immobile. Mais où s'écoule-t-elle cette eau ? Dans une goulotte périphérique, plus ou moins fine, recouverte d'une grille dissimulée sous la margelle. L'eau récoltée va alors se déverser dans un bac tampon enterré, donc invisible, avant de se retrouver dans votre système de filtration. En revanche, ces particularités techniques ne permettent pas toujours de laisser libre cours à la créativité. La piscine à débordement présente un fonctionnement très différent : l'eau, qui s'écoule en cascade, est recueillie dans un second bassin, avant d'être filtrée et renvoyée dans la piscine. Il est à noter que ce système de second bassin présente un avantage, puisqu'il permet de récupérer l'eau de pluie.

Les travaux

La piscine miroir est une piscine enterrée classique : ce sont principalement les finitions liées à l'aménagement des rebords, qui constituent une étape véritablement technique. La piscine à débordement implique la réalisation d'un à deux bassins supplémentaires afin de recueillir l'eau qui se déversera en cascade. Son installation coûte donc plus cher. Sa construction met en œuvre des techniques et des équipements vraiment spécifiques. Et ces travaux peuvent faire grimper la facture.

Miroir ou débordement ? Ce qui est sûr, c'est que votre piscine ne ressemblera pas à celle de monsieur Tout le monde.  

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi