Maison

PTZ : un prêt à taux zéro renforcé en 2011

ActualitéClassé sous :Maison , loi TEPA , PTZ

-

Les futurs acquéreurs qui concrétisent pour la première fois un projet immobilier bénéficieront d'un "prêt à taux zéro renforcé", sans condition de ressource. 

Un prêt à taux zéro renforcé en 2011, crédits DR.

Dans une interview accordée au quotidien Les Echos, la ministre de l'Economie Christine Lagarde précise que "l'aide sera accentuée pour les faibles revenus, les zones géographiques d'habitation en forte tension (zone A) et les achats dans le neuf". Le projet doit entrer en vigueur début 2011. En parallèle, le gouvernement souhaite supprimer le crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt.

Début 2011, un "prêt à taux zéro renforcé" doit se mettre en place et bénéficier à tous les primo-accédants qui se lancent dans un projet immobilier. Contrairement au prêt à taux zéro actuel, ce nouveau dispositif sera attribué sans condition de ressource. Il est dit "universel", selon les termes de Christine Lagarde. Par ailleurs, celui-ci concernera autant l'acquisition dans le neuf que dans l'ancien, quelle que soit la zone géographique.

"Nous allons cibler les faibles revenus, mais aussi les classes moyennes, trop souvent exclues" précise la ministre de l'Economie.

La création de ce prêt à taux zéro renforcé viendra compenser la suppression du crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt, instauré par la loi Travail, Emploi, Pouvoir d'Achat (TEPA) de 2007. "Les bénéficiaires actuels continueront de bénéficier du crédit d'impôt, qui dure cinq ans" tient à rappeler Christine Lagarde. Ce dispositif permet de déduire de ses impôts les intérêts pour l'achat d'une résidence principale à hauteur de 40% la première année et à hauteur de 20% les quatre années suivantes, sans condition de ressource.

Cela vous intéressera aussi