Sciences

Le nombre d'or : avant-propos

Dossier - Le nombre d'or
DossierClassé sous :Mathématiques , nombre d'or , Nature

-

Ce nombre si extraordinaire qu'il a normalement suscité, depuis longtemps, des interprétations philosophiques et hautement symboliques jusqu'à être pris pour la conception de l'univers.

  
DossiersLe nombre d'or
 

Découvrez, en famille ou en classe, les jeux inédits, écrits pour des enfants d'au moins 10 ans et proposés dans les pages suivantes.  Vous serez sans doute émerveillés de constater, avec des exemples simples mais rigoureusement traités, l'existence indiscutable dans la nature d'une proportion particulière, appelée aujourd'hui « nombre d'or ».

L'Homme de Vitruve, Plume, encre et lavis sur papier © Luc Viatour, CCO

Cette proportion présente dans la nature, est connue de l'Homme depuis l'Antiquité (au moins depuis 5.100 ans), elle l'a toujours intrigué et a même entraîné, à certaines périodes de son Histoire, des errements passionnels.

Les grands mathématiciens en ont parlé sagement : Euclide (trois siècles avant J.-C) l'appelait « la proportion de moyenne et extrême raison ». Leonard de Pise, dit Fibonacci (XIIe siècle), l'a introduite par ces célèbres séries, le moine mathématicien Luca Pacioli a publié (début du XVIe siècle) un ouvrage intitulé Divina proportione (son ami Leonard de Vinci préférait la nommer « section dorée »). L'astronome Kepler (fin du XVIe siècle), lui, parlait de « joyau de la géométrie ».

En 2000, Année mondiale des mathématiques organisée par l'Union internationale de mathématiques, les ministères de la Recherche et de l'Éducation nationale, soutenus par l'Unesco, ont émis une carte postale et une affiche centrées sur le nombre d'or

Ce nombre est si extraordinaire qu'il a logiquement suscité, depuis longtemps, des interprétations philosophiques et hautement symboliques, jusqu'à être pris pour la base de la conception de l'univers. Il est étonnant que certains l'imaginent partout mais il est étonnant également que d'autres le combattent avec acharnement ou l'ignorent volontairement.

Pour cette première série de jeux : - la connaissance de ce fameux nombre d'or - sa présence dans la nature - sa facilité de mise en œuvre, même sans la notion de nombre, rendant plausibles des créations humaines dès l'Antiquité, ont été mes seules préoccupations.

J'invite les parents ou les enseignants de toutes disciplines et de tous niveaux à lire ces quelques pages et surtout la conclusion. 

Robert Chavaloux, décembre 2002.

www.chalagam.com