L’entraînement par intervalle (HIIT) consiste à alterner de courtes séquences d’exercice intense aérobie (sprint…) et des exercices plus modérés. © Maridav, Fotolia

Santé

Sport : l'interval training, ou entraînement fractionné, pour rester jeune

ActualitéClassé sous :Sport , HIIT , entraînement fractionné

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

L'entraînement fractionné, ou HIIT (pour high-intensity interval training), limite le vieillissement au niveau cellulaire. Ce type d'exercice favorise la synthèse de protéines qui servent à la production d'énergie, ce qui ralentirait le vieillissement cellulaire.

Le sport en général est reconnu pour combattre les risques liés à l'âge. Mais l'entraînement fractionné de haute intensité (HIIT) serait-il la nouvelle fontaine de jouvence des cellules ? L'entraînement HIIT consiste à faire de courtes périodes d’exercice intense associées à des activités plus modérées : par exemple un sprint de 30 secondes au milieu d'un jogging plus tranquille. Les exercices aérobies favorisent les enzymes oxydatives des mitochondries, les usines énergétiques des cellules.

L'équipe la Clinique Mayo de Rochester (Minnesota) a travaillé avec des hommes et femmes, d'une part des jeunes adultes, âgés de 18 à 30 ans, et d'autre part des seniors, âgés de 65 à 80 ans. Les participants ont été répartis en trois groupes, où les âges étaient mélangés, chaque groupe suivant un type d'entraînement différent sur trois mois.

Comme expliqué sur CNN, un groupe suivait un entraînement HIIT avec, pendant trois jours par semaine, du vélo, où les séquences intenses étaient entrecoupées de périodes de pédalage plus tranquille ; deux autres jours dans la semaine, les participants marchaient à un rythme modéré sur un tapis d'entraînement. Un groupe suivait un entraînement de résistance ciblant les muscles deux jours par semaine. Et le dernier groupe combinait du vélo (de manière moins intense que dans le groupe HIIT) et soulevait des poids (moins souvent que dans le groupe qui travaillait sa force), cinq jours par semaine. Cet exercice combiné visait à associer les bénéfices d'un entraînement aérobie et d'un entraînement de résistance.

Les résultats sont présentés dans un article paru dans Cell Metabolism.

L’entraînement de résistance vise à améliorer la force physique et la musculature. © R&R, Fotolia

L’entraînement HIIT améliore la santé des seniors

En analysant les données, les chercheurs ont trouvé que toutes les formes d'exercice amélioraient la forme et la sensibilité à l'insuline, limitant ainsi le risque de diabète. Tous les exercices favorisaient la musculature, mais l'entraînement de résistance était le meilleur pour accroître la masse musculaire et améliorer la force, qui décline généralement avec l'âge.

Au niveau cellulaire, l'exercice HIIT apportait le plus de bénéfices. Les biopsies des muscles des participants ont révélé que l'exercice stimulait la production de protéines mitochondriales et de protéines responsables de la croissance musculaire. L'entraînement HIIT permettait une meilleure augmentation de la transcription de gènes, en particulier chez les seniors.

D'après Sreekumaran Nair, un des auteurs de cette étude, les résultats ont montré que « l'augmentation substantielle de la fonction mitochondriale qui s'est produite, surtout chez les personnes âgées, est due à l'augmentation de l'abondance de protéines du muscle ». L'action de ce type d'exercice sur les mitochondries pourrait expliquer ses bénéfices sur la santé.

Cet entraînement était aussi celui qui améliorait le mieux la sensibilité à l'insuline.

Interview : la génétique pourrait-elle inverser le vieillissement ?  Ralentir le vieillissement, voire l’inverser, voilà ce que pourrait offrir la génétique dans les années à venir. Mais où en est actuellement la recherche sur ce sujet ? Futura-Sciences a interviewé Vera Gorbunova, chercheuse en biologie, lors de son allocution à TEDxCannes, afin d’en savoir plus. 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.