La liste des aliments aphrodisiaques est longue… Mais quels sont ceux qui marchent vraiment ? © Jacob Lund, Fotolia

Santé

5 aliments aphrodisiaques pour booster sa libido

ActualitéClassé sous :Sexualité , aliment , libido

De nombreux aliments sont connus pour leurs soi-disant effets aphrodisiaques. Mais quels sont ceux qui marchent vraiment ? Voici cinq aliments ou compléments alimentaires dont les propriétés aphrodisiaques ont été démontrées.

  • Certains aliments ou compléments alimentaires stimulent le désir sexuel chez l'homme comme chez la femme.
  • Des études se sont intéressées en particulier au fenugrec, au maca, au safran, au tribulus, au ginseng ou au ginkgo biloba.
  • Souvent ces études sont de petite taille et donc peu fiables.

Dans la grande famille des aliments supposés aphrodisiaques (chocolat, huîtres, miel, piment...), tous n'ont pas des effets scientifiquement prouvés... Voici quelques-uns qui ont été testés dans des essais cliniques. Attention, certains peuvent avoir des effets indésirables ou interagir avec des traitements médicamenteux. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Le safran

Le safran est une épice célèbre pour son prix exorbitant. Obtenu à partir de la fleur de Crocus sativus, une plante originaire d'Asie, le safran serait un remède naturel contre la dépression. Il est aussi populaire pour ses effets aphrodisiaques mais plutôt chez les personnes prenant des antidépresseurs.

Ainsi, une étude sur 30 hommes souffrant de dépression a trouvé que ceux qui prenaient 30 mg de safran par jour pendant quatre semaines amélioraient plus leur fonction érectile que des témoins. Une autre étude sur des femmes en dépression a montré que celles qui prenaient du safran avaient mieux réduit leurs problèmes sexuels (excitation, lubrification) que celles qui prenaient un placebo.

Le fenugrec

Le fenugrec est une plante cultivée en Inde et en Égypte notamment. Il est souvent consommé à des fins médicinales, pour ses propriétés anti-bactériennes, anti-diabétiques ou anti-cancer. Les jeunes mamans connaissent aussi le fenugrec car il favorise la lactation. La plante herbacée contient différents composés actifs : alcaloïdes, flavonoïdes, stéroïdes et saponines, dont la diosgénine. Cette saponine est une molécule qui sert à la synthèse d'hormones sexuelles.

Dans une petite étude sur 60 hommes souffrant de dysfonction érectile, certains ont pris une dose quotidienne de 600 mg d'extrait de fenugrec pendant six semaines, et d'autres un placebo. Ceux qui ont pris le fenugrec ont connu une meilleure excitation sexuelle et plus d'orgasmes. De la même façon, chez des femmes qui avaient peu de libido, 600 mg par jour ont augmenté le désir et l'excitation au bout de huit semaines, par rapport à un groupe placebo. Le fenugrec est bien toléré mais il peut interagir avec certains médicaments.

Feuilles et graines de fenugrec sont consommées. © Swapan, Fotolia

Le maca

Le maca est une plante de la famille des brassicacées, comme le chou, qui pousse dans les montagnes du centre du Pérou, entre 4.000 et 4.500 m d'altitude. Surnommé le « Viagra péruvien », il est utilisé comme aphrodisiaque. Différentes études ont montré une amélioration du désir sexuel grâce à la consommation de maca. La plante augmente aussi le nombre et la motilité des spermatozoïdes du sperme.

Le tribulus

Tribulus terrestris est une plante de la médecine traditionnelle en Inde et en Chine. Il est utilisé pour améliorer les performances sportives mais aussi pour les problèmes d'infertilité et de libido. Une étude a trouvé que 88 % des femmes qui avaient des problèmes sexuels étaient plus satisfaites après avoir pris 250 mg de tribulus par jour pendant 90 jours.

Dans une autre étude, des chercheurs ont donné 7,5 mg de tribulus à des femmes souffrant de problèmes sexuels. Après quatre semaines, d'après les résultats d'un questionnaire (le FSFI : Female Sexual Function Index), elles avaient amélioré leurs scores dans différents domaines : désir, excitation, lubrification, satisfaction sexuelle. Le tribulus semble donc aphrodisiaque chez les femmes.

Les compléments de Ginkgo biloba proviennent de l’arbre du même nom. © igradesign, Fotolia

Deux plantes traditionnelles chinoises : le ginkgo biloba et le ginseng

Ces deux plantes sont souvent associées en compléments. Le ginkgo est connu en médecine traditionnelle chinoise pour lutter contre la dépression et les problèmes de libido. Cependant, les études donnent parfois des résultats mitigés concernant ses effets aphrodisiaques. Une petite étude a montré qu'il limitait la perte de libido liée aux antidépresseurs, surtout chez les femmes.

De la même façon, pour le ginseng, les études sont parfois de faible qualité. Des études ont trouvé que le ginseng était deux fois plus efficace qu'un placebo pour améliorer la fonction érectile de l'homme. Une petite étude chez des femmes ménopausées a trouvé qu'il améliorait l'excitation. Ginseng et ginkgo peuvent interférer avec des médicaments. Des effets secondaires sont possibles.