Les hommes qui pratiquent une activité physique intense auraient moins de libidos que ceux qui font du sport plus modérément. © elnariz, Fotolia

Santé

Libido : le sport intense réduirait le désir sexuel masculin

ActualitéClassé sous :médecine , libido , Sport

Par Marie-Céline Jacquier, Futura

Le sport intense ne ferait pas seulement fondre la graisse, il aurait aussi un impact négatif sur la libido. C'est ce que suggère une étude américaine qui a interrogé un millier d'hommes sur leur activité physique et leur vie sexuelle.

L'exercice est conseillé pour rester en bonne santé, réduire son stress et perdre du poids. L'OMS recommande aux adultes 150 minutes d'activité modérée par semaine. Mais l'exercice intense, en agissant sur les hormones sexuelles, pourrait avoir un impact sur la fertilité et la libido : ainsi, les femmes très sportives peuvent constater un dérèglement de leurs cycles menstruels voire une aménorrhée. Alors, chez les hommes, quel est l'effet du sport intense sur la fertilité et la libido ?

Dans leur étude publiée dans Medicine and Science in Sports and Exercise, des chercheurs de l'université de Caroline du Nord ont recruté 1.077 hommes qui ont répondu à des questions sur leur activité physique et leur vie sexuelle. La plupart des participants pratiquaient la course à pied ou le vélo.

Le sport conseillé pour la fertilité mais pas à haute dose

Les résultats montrent que ceux qui s'entraînaient le plus (le plus longuement et le plus intensément) avaient une libido réduite. Inversement, les hommes qui avaient une activité physique légère ou modérée avaient des niveaux de libidos plus élevés. Une hypothèse pour expliquer ces effets est que le sport intense induit de la fatigue physique et des niveaux de testostérone plus bas.  

Les auteurs en concluent que lorsqu'un couple consulte pour infertilité, la question de l'exercice devrait être posée. En effet, une activité physique intense peut réduire le nombre de spermatozoïdes dans le sperme, si l'organisme est régulièrement à température élevée, car la chaleur est nocive aux spermatozoïdes. Une étude de 2011 avait montré une concentration en spermatozoïdes réduite chez les hommes faisant plus de cinq heures de vélo par semaine. Cependant, de manière générale, le sport, plutôt que la sédentarité, est plutôt bénéfique à la fertilité : une étude de 2016 enseignait que le sport améliore la qualité du sperme. L'exercice modéré et régulier était le plus bénéfique.

Un biobot nageur inspiré du spermatozoïde  Pour la première fois, des chercheurs sont parvenus à créer une machine biohybride microscopique qui nage de manière autonome. Elle est propulsée par des cellules cardiaques de rat. © Brian Williams et al., Nature Communications, 2014 

  Les commentaires ne sont pas disponibles pour le moment.