Planète

Le Vercors, sa géologie, son climat, les mileux divers

Dossier - Balade en Vercors
DossierClassé sous :géographie , vercors , parc naturel

-

Au travers de ce dossier, vous pourrez mieux connaître, la géologie, le climat du Vercors, faire une fabuleuse promenade dans le Parc naturel régional du Vercors, et puis une petite introduction à la faune vous permettra de découvrir deux animaux fabuleux parmi tous ceux qui habitent cette région.

  
DossiersBalade en Vercors
 

Le vaisseau de pierre du Vercors se dresse au milieu des vallées des trois grandes rivières qui l'entourent, le Drac à l'Est, l'Isère à l'ouest et la Drôme au sud. Son altitude varie de 180 m au bord de l'Isère à 2341 m au sommet du Grand Veymont. C'est un pays magnifique et unique où la diversité des paysages et des ambiances n'a d'égal que celle de sa flore et de sa faune.

Edelweiss. © Antelao, Pixabay, DP

1 - Géologie et géomorphologie du Vercors

Le Vercors est composé de roches sédimentaires qui ont été déposées et formées dans la mer au secondaire. Les calcaires durs formés dans des mers peu profondes alternent avec les marnes et marno-calcaires tendres formés dans des mers profondes. Il en résulte un empilement de plusieurs kilomètres d'épaisseur semblable à un gigantesque millefeuille.

Comme tous les autres massifs préalpins occidentaux alignés du nord au sud depuis le lac Léman, ces roches sédimentaires du Vercors se sont soulevées et ont été craquelées lors de la surrection des Alpes centrales.

Modèle Numérique de Terrain du massif du Vercors © Wikipedia

Lors des périodes froides qui se succédèrent de -2 millions d'années à -10 000 ans, l'érosion glaciaire a raboté les parties les plus élevées du massif, l'érosion périglaciaire a généré les grands éboulis sous les falaises, l'érosion karstique a dissout et sculpté les calcaires, l'érosion torrentielle a creusé les gorges (Bourne, Vernaison...) et les reculées (Combe Laval, Bournillon...).

La succession de ces différentes phases de sédimentation, de soulèvements alpiens, de plissements puis d'érosions, a conduit aux paysages d'aujourd'hui. Il est constitué principalement d'une alternance de versants verticaux, correspondant à l'érosion des calcaires durs, et de versants obliques, correspondant à l'érosion des marnes tendres. Aujourd'hui, l'eau reste le principal agent d'érosion, mais elle a perdu beaucoup de son agressivité.

2 - Climat

Située à la transition entre les Alpes du nord et du sud, le Vercors est soumis à la triple influence climatique de l'altitude, des précipitations océaniques et des régimes méditerranéens.

C'est le jeu  subtil jeu de ces influences mais aussi du relief qui explique en grande partie l'exceptionnelle richesse botanique et faunistique du Vercors. Le Vercors présente un contraste frappant entre les versants méridionaux à flore d'affinité méditerranéenne et les reliefs du nord recouverts d'une végétation de teinte septentrionale. Cette opposition est particulièrement palpable de part et d'autre du col du Rousset.

Edelweiss - Leontopodium alpinum

Sur une même pente du Diois, on peut ainsi rencontrer l'edelweiss ou la chouette de Tengmalm, symboles de la montagne froide, et le thym ou le petit duc, typiquement méditerranéens.

Paysage hivernal - Corrençon en Vercors © Bruno Veillet - Tous droits réservés

Les  précipitations sont aussi caractérisées par de grandes disparités : maximum de 1649 mm pour 133 jours en moyenne par an en bordure ouest (St Gervais) contre 880 mm pour 89 jours en bordure sud (Diois).

L'enneigement sur les Hauts-Plateaux dure de 6 à 7 mois (de novembre à mai) et peut atteindre plusieurs mètres certaines années alors que d'autres sont au contraire très peu enneigées.

3 - Milieux

Grâce à son histoire géologique et à ses multiples influence écologiques, le Vercors dispose d'une grande variété de milieux : vallées alluviales de la Drôme et de l'Isère,  falaises pouvant atteindre 400 mètres, grottes par centaines, collines boisées, plateaux couverts de prés de fauche et de pâturages, hauts plateaux à pelouses subalpines et forêts de pins à crochets, crêtes alpines ventées aux pentes rocailleuses.