Planète

Cellule ciliée

DéfinitionClassé sous :zoologie , botanique , médecine
Vue, au microscope électronique à balayage, de la surface de l'organe de Corti, dans la cochlée d'un rat. On remarque les cils des cellules ciliées. Dans les différents groupes, les cils de ces cellules présentent des fréquences de résonance différentes et sont donc sensibles à une gamme étroite du spectre sonore. © Marc Lenoir/Cochlea.org

Une cellule ciliée porte des cils sur l'une de ses faces. Ces cils sont formés par croissance de la membrane cellulaire, à la manière de doigts de gant. Leurs fonctions sont diverses : formation d'un courant le long de la paroi cellulaire, mobilité de la cellule, augmentation de la surface pour de meilleurs échanges et perception sensorielle.

Description et exemples de cellules ciliées

Chez les végétaux, certaines algues ont des stades mobiles à cellules ciliées. Chez les animaux, on les trouve sur des unicellulaires. Elles ont donné leur nom à un groupe, les Ciliés, dont fait partie la paramécie.

Chez les métazoaires, les cellules ciliées se rencontrent dans un certain nombre d'organes, notamment sur les muqueuses intestinale et du système respiratoire. Pour le système digestif, elles augmentent considérablement la surface, de la même façon que les replis de la paroi intestinale mais à petite échelle. Dans le système respiratoire, elles permettent, par leurs mouvements, de remonter des particules inhalées.

Chez les mammifères, les cellules ciliées tapissent la cochlée, dans l'oreille interne, où elles forment l'organe de Corti. Elles captent les vibrations sonores et les transforment en signal électrique transmis au cerveau par le nerf auditif. Elles ne sont pas renouvelables.

Cela vous intéressera aussi