La paramécie Paramecium caudatum est un protozoaire cilié. © sinhyu, Fotolia

Planète

Paramécie

DéfinitionClassé sous :animaux , paramécie , protozoaire

La paramécie, Paramecium, est un protozoaire cilié (portant des cils vibratiles) qui vit en eau douce, dans les mares et les étangs.

Qu'est-ce qu'une paramécie exactement ?

Ce protiste ne compte qu'une cellule et appartient au groupe des eucaryotes (cellule avec un vrai noyau). La paramécie mesure entre 50 et 300 µm de long ; elle utilise ses cils pour se déplacer et se nourrir. Une des paramécies les plus étudiées en biologie est Paramecium caudatum, organisme modèle pour les ciliés.

Caractéristiques cellulaires de la paramécie et nutrition

Les milliers de cils qui recouvrent la paramécie battent de manière synchronisée pour permettre les déplacements. Les cils oraux se trouvent au niveau d'une invagination ventrale en forme d'entonnoir, le péristome, qui conduit au cytostome (la bouche).

La paramécie se nourrit de bactéries par phagocytose. Les vacuoles nutritives s'associent à des lysosomes et suivent un trajet en boucle allant de l'extrémité antérieure à l'extrémité postérieure, où les restes non digérés sont évacués.

Le milieu dans lequel vit la paramécie est hypotonique par rapport à son cytoplasme, ce qui fait que la cellule absorbe de l'eau par osmose. L'excès d'eau est alors évacué par des vacuoles pulsatiles qui accumulent l'eau par des canaux radiaires et l'expulsent périodiquement à travers la membrane plasmique par contraction du cytoplasme.

Noyaux de la paramécie et reproduction

La paramécie possède deux types de noyaux :

  • Un petit noyau (ou plusieurs), le micronucléus, qui permet la variabilité génétique. Les paramécies peuvent réaliser un transfert de gènes grâce à la conjugaison entre deux paramécies.

  • Un gros noyau, le macronucléus, qui contrôle les fonctions quotidiennes par transcription en ARN et sert à la multiplication asexuée. La paramécie peut se reproduire par scissiparité, au cours de laquelle le macronucléus s'allonge et se divise.