Photo de mancenillier. Les fruits du mancenillier sont mortels. © Shakzu, Fotolia

Planète

Mancenillier

DéfinitionClassé sous :arbre , mancenillier , toxine

Le mancenillier, ou Hippomane mancinella, est un arbre de la famille des Euphorbiacées connu pour sa dangerosité.

Le mancenillier, l'arbre de la mort qui cause des brûlures

Cet arbre, aussi appelé arbol de la muerte (« arbre de la mort ») en espagnol, pousse en Amérique centrale, dans le nord de l'Amérique du Sud, le sud de l'Amérique du Nord et aux Caraïbes. D'après le Guinness des records, ce serait l'arbre le plus dangereux au monde.

L'arbre produit un liquide épais (latex) contenant des toxines. Le contact de ce latex avec la peau peut provoquer des brûlures, des cloques, une inflammation. Il est même déconseillé de s'abriter sous l'arbre quand il pleut, car les gouttes de pluie risquent de transporter des toxines solubles dans l'eau.

Les charpentiers des Caraïbes ont utilisé pendant des siècles le bois de l'arbre pour faire des meubles, mais en prenant des précautions ; par exemple, ils faisaient sécher le bois au soleil pour neutraliser les toxines.

Le fruit toxique du mancenillier : une ingestion mortelle

Le fruit du mancenillier est toxique. Son ingestion peut provoquer la mort à cause des diarrhées et vomissements qui entraînent une déshydratation grave de l'individu. Le fruit ressemble à une petite pomme verte.

Dans un article paru dans British Medical Journal, une radiologue britannique a raconté son expérience avec ce fruit. En vacances à Tobago, dans les Caraïbes, avec un ami, elle a mangé un petit morceau de fruit. Il s'en est suivi des sensations de brûlures, une constriction de la gorge, des douleurs, avec des symptômes qui n'ont diminué qu'au bout de huit heures. Elle a probablement survécu en raison de la petite taille du morceau ingéré.

À voir aussi :