Les fruits du mancenillier sont mortels. © Shakzu, Fotolia

Planète

Quel est l’arbre le plus dangereux au monde ?

Question/RéponseClassé sous :arbre , mancenillier , sève

D'après le Guinness des records, ce serait le mancenillier, un arbre présent en Amérique, dont le latex contient des toxines. L'ingestion du fruit peut s'avérer mortelle et le simple fait de rester sous l'arbre quand il pleut peut provoquer des brûlures.

Le mancenillier (Hippomane mancenilla), aussi appelé « árbol de la muerte » en espagnol (arbre de la mort), est un arbre présent en Amérique Centrale, aux Caraïbes, dans le nord de l'Amérique du Sud et le sud de l'Amérique du Nord. Il appartient à la famille des Euphorbiacées comme, par exemple, le poinsettia.

D'après le Guinness des Records, ce serait l'arbre le plus dangereux au monde. Des parties sont empoisonnées et l'ingestion peut être mortelle. L'arbre produit un liquide laiteux et épais (latex) qui peut provoquer des cloques, brûlures et une inflammation au contact de la peau. Ce latex contient des toxines, dont le phorbol, de la famille des diterpènes. Comme le phorbol est soluble dans l'eau, il est déconseillé de rester sous l'arbre quand il pleut car les gouttes de pluie peuvent transporter des molécules toxiques et brûler la peau.

L’ingestion du fruit du mancenillier peut provoquer la mort

Pour éviter les accidents, certains arbres sont signalés par des panneaux pour prévenir du danger. D'après Science alert, les menuisiers des Caraïbes ont utilisé son bois pour les meubles pendant des siècles, mais en prenant des précautions lors de la coupe et en le faisant sécher au soleil pour neutraliser les toxines.

En 1999, une radiologue britannique en vacances à Tobago aux Caraïbes a eu une expérience malheureuse avec un fruit du mancenillier, qu'elle a racontée dans la revue British Medical Journal. Avec un ami, elle a goûté ce fruit qui ressemblait à une pomme sauvage. Mais rapidement le goût sucré a laissé la place à une sensation de brûlure et de constriction de la gorge. Les symptômes ont empiré puis diminué au bout de huit heures. Son ami et elle ont survécu à cette aventure, probablement parce qu'ils n'en avaient mangé qu'un petit morceau. Il existe un risque de décès en mangeant le fruit car les vomissements et diarrhées peuvent déshydrater le corps à un point de non-retour.

Trois plantes faciles à cultiver : coussin de belle-mère, arbre de Jade…  Du fait de leur capacité à survivre en milieu extrême, les plantes succulentes sont plutôt faciles à cultiver. Cependant, il y a quelques erreurs classiques à éviter. Futura-Sciences a interviewé Jean-Marie Solichon, directeur du jardin exotique de Monaco, afin qu’il nous cite les trois plus faciles à cultiver.