Animaux sociaux, les éléphants communiquent beaucoup entre eux, et de multiples manières. © Simoneemanphoto, Fotolia

Planète

Parlez comme un éléphant grâce à ce traducteur

ActualitéClassé sous :zoologie , éléphant d'Afrique , langage de l'éléphant

Un site pour traduire quelques mots d'anglais en langage éléphant : c'est ce que propose une association privée qui étudie, et protège, les pachydermes africains depuis quarante ans. Résultat saisissant qui peut-être vu comme une synthèse ludique des observations d'éthologie.

Comment dit-on « Hello » ou « I love you » en éléphant ? Vous le saurez sur le site Hello in elephant, qui propose un véritable traducteur, certes limité à l'anglais mais tout de même remarquable. La phrase à traduire (un ou quelques mots) peut être entrée au clavier, se limiter à une émoticône ou même dite devant un microphone. Le résultat est une séquence vidéo intégrant le barrissement mais aussi le mouvement de la trompe, faisant souvent partie de la sémantique, et qui peut être partagée sur Facebook ou Twitter.

L'opération n'est ni une fantaisie ni une escroquerie. Elle émane de David Sheldrick Wildlife Trust, une organisation fondée en 1977 au Kenya et qui s'occupe d'étudier et de protéger les éléphants d'Afrique. Ce « traducteur » a été élaboré avec une autre association, Elephant voices.

L'éléphant d'Afrique est très menacé

La création de ce site Web est aussi une occasion de chercher des fonds pour poursuivre la protection des éléphants d’Afrique (représentés par deux espèces), considérés comme menacés (« vulnérables ») par l'UICN dans sa Liste rouge. Le morcellement de ses territoires est une menace permanente, tempérée par des mesures prises dans plusieurs pays et l'interdiction du commerce mondial de l'ivoire a ralenti la baisse des effectifs.

Le braconnage en est une autre - surtout en Afrique de l'est -, destiné à la consommation de la viande ou au commerce de l'ivoire. Il s'est accentué ces dix dernières années pendant lesquelles les populations ont connu « leur pire déclin depuis 25 ans », selon le Rapport sur le statut de l'Éléphant d'Afrique publié en septembre 2016. Entre autres actions, le David Sheldrick Wildlife Trust mène des opérations contre ce braconnage.

Le chant silencieux des éléphants  Les éléphants peuvent produire des infrasons inaudibles pour l’Homme mais qui leur permettent de communiquer jusqu’à dix kilomètres. En les décalant en fréquences, Christian Herbst, de l'université de Vienne, qui a enregistré ces chants en Afrique du Sud en 2012, nous les donne à entendre.