Planète

Une réserve de gaz naturel sous les sabots

ActualitéClassé sous :Terre , gaz , naturel

La région du Wyoming située en amont de la Green River aux Etats-Unis suscite bien des convoitises de la part des compagnies énergétiques américaines ou étrangères. Entre 200 et 280 milliards de mètres cube de gaz naturel (plus de 4% des réserves du pays) se cacheraient dans son sous-sol.

Mais la vallée abrite également la route migratoire de l'antilope et les étendues refuges du cerf à queue noir durant l'hiver.
Bien que les conséquences des forages sur l'écosystème local n'aient pas encore été évaluées, l'industrie de l'énergie entend bien accélérer le mouvement tant les cours du gaz et l'état de la demande sont aujourd'hui favorables.

Au cours des trois dernières années, près de 575 puits ont été percés et plus de 1500 autres devraient suivre. La majorité des terres appartenant au gouvernement fédéral, la gestion de cette ruée vers l'or revient au Département de l'Intérieur. Le plan d'exploitation sur lequel travaille l'office régional du Bureau of Land Management (BLM) déterminera combien de gaz sera extrait et à quelle vitesse.

Un développement par étapes, lent et donc moins proches des attentes des compagnies, pourrait être imposé sous la forme d'un nombre maximum de puits à forer en un temps donné.
Mais la pression est grande depuis que l'Administration Bush a déclaré prioritaire la recherche de ressources nationales, et les enjeux financiers importants.