Mots-clés |
  • technologie,
  • google

Jeu de go : l'Alphago a encore battu le champion du monde

Lee Sedol a perdu la deuxième manche de la série de cinq qui l'oppose au logiciel Alphago, de Google, un programme d’intelligence artificielle (IA) développé par une filiale de Google qui a déjà balayé le champion d’Europe de ce jeu ancestral. Les matchs, qui se déroulent en Corée du Sud, sont à suivre en direct sur Internet.

Il s’est écoulé seulement six mois entre la victoire de l’IA AlphaGo face au champion d’Europe de go et son affrontement avec le champion du monde Lee Sedol. Certains observateurs parient que Google n’a pas eu le temps d’améliorer suffisamment son programme pour se hisser au niveau de ce joueur. D’autres estiment au contraire que six mois sont très longs pour une machine qui s’entraîne en jouant des milliers de parties contre elle-même… © Agsandrew, Shutterstock Il s’est écoulé seulement six mois entre la victoire de l’IA AlphaGo face au champion d’Europe de go et son affrontement avec le champion du monde Lee Sedol. Certains observateurs parient que Google n’a pas eu le temps d’améliorer suffisamment son programme pour se hisser au niveau de ce joueur. D’autres estiment au contraire que six mois sont très longs pour une machine qui s’entraîne en jouant des milliers de parties contre elle-même… © Agsandrew, Shutterstock

Jeu de go : l'Alphago a encore battu le champion du monde - 2 Photos
Ai alpha Go

PDF

Mise à jour le 10 mars :

Pour la deuxième fois, ce jeudi 10 mars, le logiciel Alphago a battu le meilleur joueur de go du monde, Lee Se-dol. Au terme d'un match de quatre heures et demie, la victoire de l'intelligence artificielle semble sans appel. Il reste trois matchs, les 12, 13 et 15 mars. Lee Se-Dol doit désormais les gagner tous pour être déclaré vainqueur.

----------------------------------------------

Le 11 mai 1997, le champion du monde d’échecs Garry Kasparov s’inclinait face au superordinateur Deep Blue d’IBM. Un peu moins de 20 ans plus tard, un autre affrontement tout aussi titanesque est sur le point de débuter. Demain matin, à 4 h 30 en France (12 h 30 en Corée du Sud), Lee Sedol, multiple champion du monde de jeu go, jouera contre AlphaGo, le programme d’intelligence artificielle (IA) développé par DeepMind, une filiale de Google. La compétition se déroulera en cinq manches les 9, 10, 12, 13 et 15 mars. Les lève-tôt peuvent suivre les parties en direct depuis la chaîne YouTube créée pour l’occasion.

L’enjeu de ce face à face est d’abord symbolique car, dans les faits, AlphaGo a déjà prouvé sa puissance. En octobre dernier, lors d’un affrontement à huis clos, l’IA a sèchement battu Fan Hui, triple champion européen en titre du jeu de go, en gagnant cinq victoires à zéro. Un coup de tonnerre dans le landerneau de l’intelligence artificielle. En effet, les experts estimaient qu’il faudrait encore une décennie, voire plus, avant qu’une machine ne puisse vaincre un humain à ce jeu de réflexion dont « le nombre de combinaisons possibles est supérieur au nombre d’atomes que compte l’univers », dixit Demis Hassabis, l’un des fondateurs de DeepMind.

Cependant, pour asseoir sa suprématie, AlphaGo a besoin d’un trophée. Battre le champion du monde en titre, qualifié de « Roger Federer » du jeu de go, aurait un retentissement médiatique énorme en permettant à Google de se poser en référence face à ses concurrents dans le domaine et notamment Facebook qui mise aussi beaucoup sur l’intelligence artificielle.

Le champion du monde de jeu de go, Lee Sedol. Âgé de 32 ans, il est considéré comme l’un des prodiges de sa génération. S’il pense pouvoir vaincre l’intelligence artificielle de Google, il reconnaît que ce n’est qu’une question de temps avant que l’humain ne perde sa suprématie face à la machine. © Google, YouTube
Le champion du monde de jeu de go, Lee Sedol. Âgé de 32 ans, il est considéré comme l’un des prodiges de sa génération. S’il pense pouvoir vaincre l’intelligence artificielle de Google, il reconnaît que ce n’est qu’une question de temps avant que l’humain ne perde sa suprématie face à la machine. © Google, YouTube

Le champion du monde en proie au doute face à AlphaGo

Quelle sont les chances de Lee Sedol face à la machine ? « J’ai entendu dire qu’AlphaGo est étonnamment fort et s’améliorera encore mais je suis confiant et pense que je pourrai gagner, au moins cette fois-ci », déclarait-il en janvier dernier. Il y a peu, le champion de 32 ans avançait même un pronostic, affirmant à Associated Press pouvoir battre son opposant 5-0 voire, au pire, 4-1.

Cependant, lors de la conférence de presse qui s’est tenue hier à Séoul, il s’est montré beaucoup plus prudent. Une démonstration du fonctionnement d’AlphaGo semble lui avoir prouvé que l’affrontement sera rude. « Aujourd'hui, je sais comment son algorithme a réussi à réduire le nombre de choix possibles. J'ai le sentiment qu'AlphaGo peut, dans une certaine mesure, imiter l'intuition humaine », a-t-il déclaré à l’AFP. Humilité stratégique ou réalisme ? Difficile à dire…

Une chose est sûre, la victoire de l’IA sur l’humain au jeu de go n’est plus hypothétique, ce n’est qu’une question de temps. « Je pense que l'IA va, à terme, battre les humains au Go et qu'il s'agit de la conséquence inévitable du changement », a indiqué le grand maître. « Mais les robots ne comprendront jamais la beauté du jeu comme nous, les humains, la comprenons », semble-t-il se consoler par avance.


À voir aussi sur Internet

Sur le même sujet

Vos réactions

Chargement des commentaires