Expert Tech

Stéphane Régnier

Chercheur en robotique

Classé sous :Tech , robotique , robot
Faire découvrir les secrets de la science à travers un site pédagogique qui s'enrichit quotidiennement est une formidable idée. Donner la parole et carte blanche à des acteurs de la science comme les enseignants chercheurs est original et permet une transmission de savoirs et de connaissances pour des gens passionnés par les sciences. Ainsi le site Futura-Sciences est précieux par la quantité d'informations échangées et proposées et je lui souhaite longue vie et beaucoup de succès du côté des internautes.
Stéphane Régnier, Chercheur en robotique

Biographie

Carrière professionnelle

* 1999-2008 Maître de Conférences, 60 ème section à l'Université Pierre et Marie Curie
* Mai-Juillet 2004 Professeur invité à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (Suisse)
* Depuis janvier 2007 Responsable du groupe microrobotique depuis sa création de l'ISIR
* Mai 07-août 2009 Responsable de la spécialité MIS (Mécanique et Ingénierie des Systèmes) du master Sciences De l'Ingénieur (SDI)
* Mars-Juillet 2007 Professeur invité, à l'Université Libre de Bruxelles (Belgique)
* Depuis septembre 2008 Professeur des Universitès, 60ème section à l'Université Pierre et Marie Curie
Depuis septembre 2009
Directeur adjoint du département de licence mention ingénierie mécanique
Directeur adjoint de l'Ecole Doctorale SMAER (Sciences Mécaniques, Acoustique, Electronique et Robotique de Paris), 200 doctorants
* Août-Janvier 2011 Visiting Professor Mechanical Engineering Department, Carnegie Mellon, USA

Education

* 1987-1991 DEUG-Licence-Maîtrise de Mécanique mention Bien (1er) Université Pierre et Marie Curie
* 1991-1992 DEA de Robotique mention Bien (1er) Université Pierre et Marie Curie
* 1993-1996 Doctorat de Robotique mention très honorable et les félicitations du jury Université Pierre et Marie Curie
* 2006 Habilitation à Diriger des Recherches Université Pierre et Marie Curie

Projets et distinctions

Responsable scientifique des projets

-  Démonstrateur de Micro-préhension du prog. <<micro-systèmes>> du CNRS/SPI (1998-2001)
- Analyse Modélisation et Simulation du micro-monde, Action Spécifique (AS) du CNRS (2002-03)
- Techniques et Méthodes pour la Micro Télé Manipulation, projet PIR ROBEA du CNRS (2002-04) 
- Télé micro caractérisation, projet de type BQR Equipement de l'UPMC (2005-06)
- Perception haptique des échelles micro et nanoscopiques, projet de type ANR PSIROB (2006-09).

* Participation aux projets

- Nano Robotics for Assembly Caracterisation, Projet de type STREP (2005-2008 - Priorité 3 NMP)
- Principe et Outils Nouveaux pour le Microassemblage Automatisme, ANR Blanc (2005-2008)
- Méthodes et Outils pour le Micro-assemblage, PAI Tournesol (2006-2008), DRI CNRS (2006-2007) puis PICS CNRS (2009-2010)
- Processus bio-inspirés d'auto-assemblages pour les nano-composants, STREP (2006-2010)
- Nanoanalyser pour micromanipuler, ANR PSIROB (2007-10).
- AFM based nanohandling, PAI Procore (2008-2010)
- MaNa Manufacturing on the Nanoscale, FP7-PEOPLE-IRSES (2010-2012)

Awards et récompenses

- Leader de l'équipe championne du monde du 'Mobile Microrobotics Challenge' en 2010
- Best application paper award à IROS'09 (900 papiers)
- Best paper nalist de la revue Applied Physics Letter en 2009
- Best paper à IWMF'06 (100 papiers)

Activités de rayonnement

- Organisateur du IARP - IEEE/RAS - Euron Joint Workshop on Micro Nano Robotics le 23 et 24 octobre 2006 
- Membre de 8 jurys de thèses (rapporteur de 6 thèses)
- Membre des comités d'organisation et de lecture de CIRA'05 (IEEE International Symposium on Computational Intelligence in Robotics and Automation), de IWMF'06 (4th International Workshop on Microfactories), de ISAM'07 (IEEE International Symposium on Assembly and Manufacturing ), de RSS'08 (Robotics : Science and Systems 2008), de IWMF'08 (5th International Workshop on Microfactories), d'ISAM'09, d'ISAM'10 et d'IWMF'10.
- Responsable du groupe de travail (GT) "Manipulation multi-échelle" du GDR Robotique (7 groupes de travail) crée en janvier 2007, membre du comité de pilotage du GDR MEMS.

Activité scientifique

- Equipe de Recherche

* Equipe MAP (Manipuler, Analyser, Percevoir les échelles micro et nanoscopiques) de l'ISIR
* Responsable scientifique de l'équipe depuis sa création en 2007 (3 permanents - 2 post-doctorants - 9 doctorants)

- Publications et brevets

* 3 livres, 1 en préparation, 3 chapitres de livre, 40 revues internationales, 70 conférences internationales
* H-index : 14 (source : ISI Web of Knowledge, Septembre 2010)
* 2 brevets, 2 brevets déposés en attente de réponse

- Activités d'encadrement

* Titulaire de la PEDR depuis le 1/10/2002 et renouvelée depuis le 1/10/2006
* Co-encadrements de thèses : 12 thèses soutenues - 8 thèses en cours
* Encadrements de stagiaires : 12 stagiaires de DEA ou Master 2ème année, 6 stagiaires de maîtrise ou Master 1^ère année, 4 stagiaires de fin d'études d'école d'ingénieur

Activités d'enseignements

UFR d'Ingénierie de l'Université Pierre et Marie Curie, directeur adjoint du département d'Ingénierie Mécanique

- Responsabilités administratives

* 2000-2008 Membre de la commission de spécialistes de l'UPMC 60ième section
* Mars 2007 - Août 2009 Responsable de la spécialité MIS (Mécanique et Ingéniérie des Systèmes) du master de Sciences et Technologies mention Sciences De l'Ingénieur (SDI), 4 spécialités, 300 étudiants dont 150 étudiants de l'UPMC
* Depuis septembre 2009 (nouvelle habilitation), directeur adjoint du département de licence de sciences et technologies mention ingénierie mécanique

- Responsabilités pédagogiques

* Depuis septembre 2009 (nouvelle habilitation), responsable des Unités d'Enseignement, Microrobotique du Master 2 Systèmes Avancés et Robotique (20 étudiants), Vibrations et Ondes du master 1 Sciences de l'Ingénieur spécialité mécanique (160 étudiants), Simulation multiphysique Licence de mécanique et Equilibre (40 étudiants), Stabilité et vibration Licence de mécanique (120 étudiants).

Métier

Enseignant-chercheur est un métier à plusieurs finalités. Ainsi la fonction de chercheur regroupe la recherche, l'encadrement de doctorants qui préparent des thèse universitaires, la direction d'équipe de recherche, l'écriture d'articles scientifiques, la présentation de nos travaux dans des conférences internationales. Du côté enseignements, on retrouve une décomposition en différents types, les cours magistraux en amphithéâtre, les travaux dirigés avec la résolution d'exercices et les travaux pratiques avec la mise en œuvre expérimentale des concepts en apprentissage. L'ensemble de ces activités forment le cœur de notre métier et se retrouvent dans une semaine type d'un professeur des universités.

Dans mon laboratoire, mes activités de recherche concernent le nanomonde et comment toucher, comprendre et construire des systèmes contrôlés capables d'interagir avec ce monde intangible par les capacités humaines sensorielles du doigt ou de la vision. Nous travaillons ainsi dans des salles appelées blanches car la poussière (de taille plus grande que les objets que nous étudions) est bannie. Habillée dans des combinaisons anti poussières, nous analysons sous des systèmes de microscopie optique ou électronique (qui ont pour fonction d'effectuer des zooms importants) ces nanoobjets. Nous proposons des outils issus des microtechnologies capable d'exciter ou de toucher ces nanoobjets, nous mesurons leurs réactions que nous amplifions pour la faire ressentir par des dispositifs appelés haptiques. Ces derniers permettent de commander et de ressentir ces interactions si infimes.

Ainsi chaque journée de recherche débute par imaginer des expériences pour comprendre et interagir avec ce nanomonde. Nous analysons les résultats obtenus la veille et tentons de comprendre et d'interpréter les résultats. Un des nos résultats majeurs est la conception de nanorobots de taille 10 fois inférieur à l'épaisseur d'un cheveu capable de se déplacer dans un environnement liquide et dont on peut imaginer un jour qu'ils soient capables de soigner des maladies localisées dans le cerveau humain.

Pour les enseignements, nous imaginons des formations en adéquation avec les outils scientifiques de base et le besoin soit des industriels soit de la recherche. Ainsi, nos enseignements se font à différents niveaux du cursus des formations de licence ou de master, pour un apprentissage des briques de base en sciences après le bac jusqu'à des cours très liés à nos domaines thématiques comme la microrobotique en spécialisation de master recherche. Pour ma part, ces enseignements couvrent des domaines comme les vibrations des systèmes, la résistance des matériaux, la simulation numérique et la robotique.

Ainsi, dans une semaine type d'un professeur, deux journées sont consacrées aux enseignements, à la préparation de ces derniers selon le niveau et sa spécificité (cours, TD, TP). Des réunions entre enseignants sont aussi souvent prévues pour harmoniser les contenus et les formations. De nombreuses discussions concernent les enseignements pour être sûr que les formations répondent à la fois aux exigences en terme de débouché et de contenu.

Trois journées sont consacrées à la recherche, à la résolution de problèmes sur des tableaux blanc ou sur des dispositifs expérimentaux, à la proposition de nouveaux outils et de méthodes, à la direction de jeunes chercheurs pour aiguiller leur exploration. Il est à noter que ces recherches dans le domaine de la microrobotique sont appliquées sur des cas réels, qui vont de la miniaturisation des téléphones portables, de la micro électronique, de la générations de nouveaux dispositifs miniaturisés à la recherche biomédicale par analyse de cellules uniques ou par la création de systèmes moléculaires inhibiteurs pour la recherche de nouveaux médicaments.

L'originalité de cette recherche réside dans le côté infiniment petit qui nécessite à la fois de comprendre les lois de physiques mises en oeuvre car les effets prépondérants ne sont plus les mêmes (par exemple à ces petites échelles, les forces volumiques ou le poids ne sont plus prépondérantes mais les forces surfaciques ou de collage le sont engendrant des complexité nouvelles et inattendues).