Le premier bus amphibie autonome arrive au Japon

Classé sous :navette autonome , bus autonome , véhicule amphibie

La ville de Naganohara, dans la préfecture de Gunma au Japon, va lancer cet automne les tests pour le premier bus amphibie autonome du monde dans le cadre d'un projet incluant diverses institutions de recherche dont l'Institut de technologie de Saitama. Dans un premier temps, le bus circulera autour du barrage de Yamba pour emmener les visiteurs faire un tour du lac et relier les autres installations touristiques à un site de camping. L'hiver, lorsque le bus ne sera pas utilisé pour les excursions, il sera testé pour transporter des marchandises entre les îles éloignées. « Nous pourrons effectuer le trajet sans transbordement ni changement de conducteur et ainsi maintenir le coût à un faible niveau », se réjouit Daishi Watabe, professeur d'ingénierie à l'université.

La mise au point de ce bus autonome d'une capacité de 40 passagers n'a pas été une mince affaire. En effet, les vues 3D enregistrées par les caméras peuvent considérablement changer selon la hauteur de l'eau, et le Lidar est inutilisable sans la présence d'objets à refléter lorsque le bus est au milieu du lac. Il faut donc recourir à une géolocalisation par satellite, améliorée par un positionnement cinématique en temps réel et un gyroscope. Le bus dispose aussi d'un sonar pour éviter les obstacles sous-marins comme des troncs de bois.

Autre défi : les oscillations du vent et de l'eau auxquelles est soumis le bus diffèrent, ce qui est susceptible d'affecter le guidage du véhicule. Le consortium a donc développé un système de contrôle précis pour orienter le gouvernail et ajuster la propulsion, explique Daishi Watabe au site IEEE Spectrum. Si tout va bien, les premiers touristes sont attendus en 2022.

Le bus autonome amphibie amènera les touristes faire un tour du lac de barrage de Yamba au Japon. © Saitama Institute of Technology