Le « prix Nobel d’informatique » décerné au Français Yann LeCun

Classé sous :intelligence artificielle , prix Turing , deep learning

Trois chercheurs spécialistes de l'intelligence artificielle, le Français Yann LeCun ainsi que les Canadiens Yoshua Bengio et Geoffrey Hinton, se sont vus décerner ce 27 mars 2019 le prix Turing 2018, équivalent du Nobel en informatique, par l'Association for Computing Machinery (ACM), pour leurs travaux révolutionnaires sur le deep learning. Yann LeCun, actuellement professeur à l'université de New York et directeur du laboratoire de recherche en intelligence artificielle de Facebook (Fair), devient ainsi le deuxième Français à recevoir le prix Turing depuis sa création en 1966, après Joseph Sifakis, distingué en 2007 pour ses travaux en algorithmique.

Yoshua Bengio, Geoffrey Hinton et Yann LeCun, lauréats du prix Turing 2018. © Official ACM, Twitter

Les lauréats du prix 2018 sont surnommés les « parrains du deep learning ». Ils se partagent une récompense de 1 million de dollars qui vient saluer 30 années de recherches ayant abouti à des avancées majeures dans la vision par ordinateur, la reconnaissance automatique de la parole, la traduction automatique, entre autres. Les méthodes du deep learning (ou apprentissage profond) reposent notamment sur des réseaux de neurones artificiels, inspirés du cerveau.

Le chercheur en intelligence artificielle Yann LeCun a reçu le prix Turing 2018 pour ses travaux sur le deep learning, aux côtés de deux autres lauréats : les Canadiens Yoshua Bengio et Geoffrey Hinton. © Jérémy Barande, Ecole polytechnique Université Paris-Saclay, CC By-SA 2.0