La nouvelle Fiat 500e, 100 % électrique, n’a rien perdu de son pouvoir de séduction. Dotée d’une autonomie de 320 km supérieure à celle de ses principales concurrentes, elle arrivera sur le marché à la rentrée avec un premier modèle à 37.900 euros.

Cela vous intéressera aussi

À l'instar de la Twingo ou de la Mini Cooper, la déclinaisondéclinaison électrique de la Fiat 500 était très attendue, d'autant plus que le concept Centoventi, présenté au salon auto de Genève 2019, avait suscité pas mal d'enthousiasme. Sauf que le résultat final en est très éloigné puisque la Fiat 500e reprend l'esthétique générale de sa devancière à moteur thermique. Pourtant, le constructeur italien la présente comme la troisième génération après l'iconique 500 produite de 1957 à 1975 et sa version remise au goût du jour relancée en 2007.

La Fiat 500e est toujours aussi séduisante. © Fiat
La Fiat 500e est toujours aussi séduisante. © Fiat

Mais ce conservatisme ne sera évidemment pas pour déplaire à tous ceux qui adorent la Fiat 500. Le charmecharme opère au premier coup d'œilœil, et l'on apprécie les petits signes distinctifs, comme cette moitié supérieure des phares avant intégrée au capot, ces ailes subtilement élargies, ces roues légèrement plus grandes qui lui donnent un petit airair de la version Abarth. À l'intérieur, on retrouve un inévitable écran tactileécran tactile géant de 10 pouces en position centrale sur la planche de bord et un autre écran 7 pouces pour l'instrumentation. L'ambiance est épurée et donne un sentiment d'espace, même si l'habitabilité ne semble pas avoir sensiblement progressé par rapport au modèle essence.

L’intérieur de la Fiat 500e joue sur un style zen et épuré très tendance. © Fiat
L’intérieur de la Fiat 500e joue sur un style zen et épuré très tendance. © Fiat

La Fiat 500e a une meilleure autonomie que ses rivales

D'un point de vue technique, Fiat indique que la 500e a gagné 6 cm en longueur et en largeur et 2 cm en empattement. Le premier modèle annoncé est équipé d'un moteur électrique 87 kW qui délivre 118 ch, ce qui lui permet d'atteindre 150 km/h et d'accélérer de 0 à 50 km/h en 3,1 secondes. L'autonomieautonomie de la batterie 42 kWh est donnée pour 320 km, ce qui devrait en faire la meilleure élève de sa catégorie face aux Mini Cooper SE (230 km), Renault Twingo Z.E. (180 km) et Honda e (220 km).

Une réussite esthétique, des caractéristiques prometteuses pour un usage urbain, la Fiat 500e semble avoir tout pour elle. Sauf peut-être son tarif... La première série limitée (500 exemplaires) cabriolet La Prima sera facturée 37.900 euros. Ça commence à faire très cher pour une citadine, aussi branchée soit-elle. Des versions plus abordables devraient vraisemblablement composer la gamme, mais Fiat n'a pour le moment pas donné de détails. La Fiat 500e débarquera dans les concessions au mois de septembre.

Les évolutions esthétiques de la Fiat 500e sont subtiles mais réussies. © Fiat 
Les évolutions esthétiques de la Fiat 500e sont subtiles mais réussies. © Fiat 

 

Bon plan

Pour faire des économies sur les pièces auto, utilisez un code promo Autodoc