La Bicar est une microvoiture pensée pour les trajets urbains courts. © Bicar AG

Tech

Bicar, la microvoiture électrique va être testée en Suisse

ActualitéClassé sous :voiture électrique , microvoiture , microvoiture électrique

Conçue par une équipe issue de l'Université des sciences appliquées de Zurich, la Bicar est une microvoiture électrique pensée pour les trajets urbains courts. Elle sera testée en autopartage dans plusieurs villes en Suisse à partir de la rentrée.

Croisez un scooter BMW C1 avec un Piaggio MP3, le tout avec un moteur électrique, une batterie et des panneaux solaires et vous obtenez la Bicar. C'est une microvoiture électrique monoplace à trois roues dont le train avant est articulé par un parallélogramme pour s'incliner dans les virages. Conçue par deux ingénieurs de l'Université des sciences appliquées de Zurich, elle fera ses débuts commerciaux d'ici quelques mois en Suisse.

La Bicar est équipée d'un moteur électrique 2 kW intégré à la roue arrière qui lui permet de rouler à 45 km/h. Elle est alimentée par une batterie 48 V de 1 kWh dont l'autonomie n'est pas précisée mais qui devrait être inférieure à 50 kilomètres. Des panneaux photovoltaïques sont intégrés dans la carrosserie, sur le toit et le capot avant. Cette microvoiture se destine à des trajets courts en zone urbaine.

La Bicar en action. © Bicar AG

La Bicar coûtera un peu plus de 6.200 euros

Le conducteur branche son smartphone sur le support intégré au guidon et s'en sert comme tableau de bord. D'après les concepteurs, la Bicar peut emporter deux sacs. Du fait de sa structure semi-fermée, la microvoiture peut s'utiliser sans casque, mais avec une ceinture de sécurité. Sa batterie amovible sera échangeable sur des stations spéciales qui seront déployées à travers la ville. On ignore le rôle exact des panneaux solaires dans l'autonomie du véhicule.

Plusieurs cas d'usage sont envisagés : des flottes d'entreprise pour permettre aux salariés de se déplacer entre différents sites ou d'aller faire la tournée des clients situés dans un périmètre proche ; des services d'autopartage dans une ville ; la vente directe aux particuliers. La Bicar sera vendue 7.000 francs suisses, soit un peu plus de 6.200 euros. Une première série de 30 exemplaires sera produite en septembre prochain. Un test en autopartage sera conduit dans les villes de Baden, Bâle et Winterthour, fin 2019-2020 avant que ne débute la production de masse.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi