Innovation Lab vient de consacrer tout un dossier à la maison du futur. Outre les focus un peu rabachés sur le frigo du futur, la machine à laver connectée ou le nettoyage automatique, la partie la plus intéressante concerne l'usage des nanotechnologies dans la construction.
Cela vous intéressera aussi

Les matériaux "intelligents" pour le bâtiment , qui réagissent ou se transforment en fonction de leur environnement (température, lumièrelumière, humidité, etc.), comptent en effet parmi les premières applicationsapplications industrielles des nanotechnologiesnanotechnologies. Ainsi on pourrait imaginer de la peinture capable de réagir à une fuite de gazgaz, ou des capteurscapteurs dans la charpentecharpente capables de détecter l'intrusion de termites. Plus concrètement, les vitresvitres peuvent devenir imperméables à la chaleurchaleur ou autonettoyantes - comme celles que commercialise déjà Pilkington.

Maison du futur équipée de nano-capteurs

Maison du futur équipée de nano-capteurs

L'Institute for Nanoscale Technology de l'université technologique de Sydney travaille depuis 2002 sur une Nanomaison du futur, qui a été présenté en 2005 à l'exposition Maisons du Futur à Sidney.