Tech

Les pirates se ruent sur la faille des images WMF

ActualitéClassé sous :Tech , image WMF piégée , Microsoft

-

Nous avons publié hier une actualité  sur l'exploitation d'une nouvelle faille des images WMF. Cette information est partiellement dépassée en raison de l'évolution rapide de la situation.

En effet il existerait aujourd'hui plus de 50 variantes de l'exploit et une liste de 11 sites contenant des images piégées a été publiée, tous dans le domaine .biz pour le moment. De plus des liens de plus en plus nombreux apparaissent dans des blogs.

La faille semble exploitée pour installer des malwares très variés (spywares, chevaux de Troie, mais également vers et virus).
D'après la description donnée dans le site de sécurité Secunia, il semble qu'il ne s'agit pas d'un débordement de mémoire tampon, comme il avait été initialement annoncé, mais d'une exploitation particulière de la fonction SetAbortProc du GDI (le moteur de rendu graphique de Windows). L'exploit serait actif même si l'extension .wmf était changée (en .jpg par exemple). Cette caractéristique rend la menace extrêmement préoccupante.

Il n'existe actuellement aucun correctif et Microsoft semble flotter sur la position à adopter. Cet exploit tombe d'autant plus mal qu'en cette période de fêtes Microsoft travaille en sous-effectif. La seule solution est d'avoir un antivirus à jour... en espérant qu'il saura détecter les diverses variantes du piège.

Versions vulnérables :

Microsoft Windows Server 2003 Datacenter Edition
Microsoft Windows Server 2003 Enterprise Edition
Microsoft Windows Server 2003 Standard Edition
Microsoft Windows Server 2003 Web Edition
Microsoft Windows XP Home Edition
Microsoft Windows XP Professional

Pas d'information sur Windows 98 et Millenium.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi