Tech

Moteurs de recherche vidéo, une nouvelle étape

ActualitéClassé sous :Tech , vidéo , film

-

L'indexation et les services de recherche dans les fichiers vidéo disponibles en ligne est un enjeu de taille. Les acteurs traditionnels s'affrontent déjà sur ce terrain mais quelques nouveaux entrants entendent tirer leur épingle du jeu.

Moteurs de recherche vidéo, une nouvelle étape

Le monde des moteurs de recherche est en plein renouveau. D'un côté, Google multiplie les services pour étendre les possibilités en matière de recherche en ligne : Google Maps (navigation visuelle sur une carte et recherche textuelle et locale associée) ou Google Vidéo (recherche dans les programmes vidéo) sont ainsi venus s'ajouter à une longue liste de possibilités permettant à l'internaute de préciser la nature de sa recherche.

D'un autre côté, de nombreuses alternatives à Google sont apparues ces dernières années et, outre les grands portails, beaucoup d'entreprises proposent des moteurs généralistes ou spécifiques.

Parmi celles-ci figure Blinkx, qui peut paraître emblématique d'une nouvelle tendance pour les moteurs. Cette dernière s'exprime notamment par deux choses : les dossiers "intelligents" et l'indexation de fichiers vidéo.

La notion de "dossier intelligent" (smart folders) est relativement nouvelle. Elle consiste à permettre à l'utilisateur de ne plus seulement chercher dans le "passé" (ce qui a déjà été publié) mais surtout dans "l'avenir" (ce qui sera, peut-être, publié un jour). Ainsi, un utilisateur, après avoir saisi les mots clés définissant sa recherche, va-t-il constituer un dossier qui se remplira a posteriori, au fur et à mesure qu'ils apparaîtront, des résultats de sa recherche. Ce type de fonctionnement existe sur d'autres moteurs (notamment PubSub, pour les blogs) et devrait se généraliser sur les outils installés (en complément du système d'exploitation) sur le poste de l'utilisateur.

Mais la principale innovation de Blinkx est son service de recherche dans les fichiers vidéo issus de la télévision, surnommé Blinkx.tv. D'autres services proposent une fonction similaire (notamment Google ou Yahoo), mais ils reposent sur l'indexation de retranscriptions textuelles des vidéos, ou des pages Web qui les accompagnent. Blinkx fonctionne différemment. Le moteur parcourt le Web et identifie des fichiers vidéo. Ceux-ci sont lus et, via une technologie de reconnaissance de la parole, indexés sous forme de texte, synchronisé avec la vidéo. Comme le souligne Suranga Chandratillake, cofondateur de Blinkx, "non seulement nous savons qu'une expression a été prononcée dans un fichier vidéo, mais nous savons exactement à quel endroit elle l'a été" (extrait d'une interview-podcast avec Suranga Chandratillake).

Comme résultat de sa recherche, l'utilisateur se voit donc proposer des liens pointant vers des fichiers vidéo, dont la lecture démarre à l'endroit exact correspondant aux mots cherchés. Et potentiellement, l'intégralité du contenu de la vidéo devient "indexable" et "cherchable", de façon automatisée.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi