Tech

Fifa : sous le maillot, les puces

ActualitéClassé sous :Tech , puce , rfid

-

Une puce RFID

Les billets de la prochaine coupe du monde de football, qui se déroulera en 2006 en Allemagne, seront dotés de tags (puces passives) Rfid. L'objectif affiché consiste à limiter la fraude et à accélérer les contrôles à l'entrée des stades. Mais une association allemande d'utilisateurs de l'informatique, la Foebud, déjà très réservée sur le déploiement de Rfid, s'inquiète et part en guerre contre le processus d'attribution des billets et contre la présence des puces Rfid sur les billets.

Pour pouvoir "candidater" à l'achat d'un billet, un individu doit en effet fournir beaucoup d'information : nom, prénom, code postal, ville, nationalité, sexe, date de naissance, numéro de passeport, adresse e-mail ou numéro de téléphone (en option), mais aussi la nation qu'il compte soutenir. Dans la mesure ou seule une faible partie des demandes sera satisfaite, la Foebud s'indigne de voir la Fifa disposer, sans fournir de garanties précises sur leur usage, d'informations précises et précieuses sur des millions de supporters dans le monde entier. L'association s'inquiète aussi de l'usage qui pourra être faite, sur les lieux de la compétition, de cette information inscrite sur les puces Rfid, lue à l'insu des supporters à l'entrée des stades, voire à d'autres endroits stratégiques. L'"association des fans actifs" (B.A.F.F.) allemande soutient la campagne de Foebud.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi