Pour surfer incognito, combinez la navigation privée et l'usage d'un VPN. © ReadyElements, Pixabay

Tech

Les vraies solutions pour protéger sa vie privée

Question/RéponseClassé sous :Internet , VPN

Applications espionnes sur smartphones, des cookies dans un navigateur qui collectent nos habitudes ou encore des réseaux sociaux qui ouvrent la porte à des sociétés de marketing pour exploiter des données personnelles... Protéger sa vie sur Internet est devenu indispensable aujourd'hui, et voici les meilleurs gestes à avoir au quotidien, qu'il s'agisse d'utiliser un VPN ou d'activer la navigation privée.

Dans notre société de l'information, les données sont devenues une marchandise. Divers évènements récents, comme le scandale Facebook-Cambridge Analytica ou encore les applications Facebook Research, ou Screenwise Meter de Google, qui rémunéraient les adolescents pour pouvoir les pister, ont montré à quel point nos données personnelles sont devenues une matière première très convoitée. Ceci est vrai non seulement pour les géants du Web, mais également pour de nombreuses entreprises de marketing ou de recherche, certains ayant des buts plutôt philanthropiques, mais la plupart étant attirés uniquement par le profit.

Les géants du Web ne sont pas les seuls à vous pister. Sans protections, votre fournisseur d'accès à Internet connaît tout de votre vie virtuelle. Il sait quels sites vous visitez, quelles pages vous consultez, et peut même voir le contenu des pages chargées et les modifier à la volée. D'autres entreprises vous suivent grâce à vos profils en ligne, grâce à des cookies, de petits fichiers laissés dans le navigateur, ou simplement grâce à votre adresse IP.

La navigation privée est-elle efficace ?

Tous les navigateurs proposent depuis longtemps un mode de navigation privée, qui pourrait laisser croire aux utilisateurs qu'ils naviguent de manière anonyme sur Internet. En réalité il n'en est rien. L'intérêt principal de ce mode est de ne pas laisser de traces dans le navigateur. Il n'enregistre aucun site visité dans l'historique, et tout cookie utilisé, par exemple pour vous connecter à un compte, est automatiquement supprimé à la fin de la session. Toute personne examinant l'ordinateur ne pourrait pas voir ce que vous y avez fait. La protection de la vie privée s'arrête là, ou presque. Seule la suppression des cookies permet de limiter le pistage par les entreprises de marketing, mais ils pourront toujours vous pister grâce à votre adresse IP.

La navigation privée vous protège contre le pistage organisée par les régies publicitaires. © Mozilla

Et la navigation sécurisée ?

La navigation sécurisée, visible par un symbole de cadenas dans la barre d'adresses, ou l'utilisation d'une URL qui commence par « https:// » plutôt que « http:// » apporte une protection supplémentaire. Les échanges sont chiffrés entre l'ordinateur de l'internaute et le site web. Les intermédiaires comme le FAI peuvent toujours voir quels sites vous consultez, mais pas le contenu des pages. Ceci n'offre cependant aucune protection par rapport à la collecte de données par les sites web, qui pourront toujours voir votre adresse IP ou utiliser des cookies.

Les utilisateurs du navigateur Mozilla Firefox pourront prochainement utiliser une nouvelle fonction, le DNS sur HTTPS. Pour accéder à un site web, votre ordinateur doit d'abord envoyer une requête à un serveur DNS, généralement celui de votre FAI, pour connaître son adresse IP. Ces demandes sont envoyées en clair et peuvent être interceptées. Avec cette nouvelle fonction, ces demandes seront envoyées à un serveur tiers, notamment celui de Mozilla, de manière chiffrée. Même le FAI n'y aura plus accès.

Un petit cadenas et une adresse qui débute par « https » sont les signes d'une navigation sécurisé. © Mozilla

Quelles sont les vraies solutions ?

Pour s'assurer d'une navigation privée, il existe deux méthodes qui reposent sur le même principe : un autre ordinateur sert de relais entre votre ordinateur et les sites web. Ainsi les sites web ne détectent que le relais, et pas votre ordinateur. Cela permet de cacher son adresse IP pour naviguer de manière anonyme. Cela permet également de contourner des censures ou des blocages basés sur la géolocalisation, car l'ordinateur utilisé pour le relais peut se situer n'importe où dans le monde.

Selon la méthode utilisée, il peut s'agir d'un proxy ou d'un VPN. Le proxy est la forme la plus basique, et sert uniquement de relais pour les sites web. Il peut être configuré directement dans les paramètres du navigateur afin de s'appliquer pour tous les sites visités, mais de nombreux services de proxy fonctionnent sans la moindre configuration, en saisissant simplement l'adresse du site à visiter directement dans un formulaire sur leur site web.

Le VPN repose sur le même principe, mais offre une fonctionnalité beaucoup plus complète. Plutôt que de se limiter aux sites web, un VPN redirige tout le trafic Internet vers un de ses serveurs. Cela inclut donc les sites web, mais également les logiciels de téléchargement, les logiciels de messagerie, les appels en webcam. Bref, toutes les données envoyées par Internet sont chiffrées et transitent par le serveur VPN, empêchant tous les services de vous pister. Même votre FAI ne peut pas savoir quel usage vous avez du Web, et voit uniquement que vous communiquez avec un VPN, rien de plus.

Accessible aussi sur mobile, ExpressVPN vous connecte à Internet via des serveurs à l'étranger. © ExpressVPN

Comment utiliser un VPN ?

S'il existe des serveurs de proxy gratuits, pour les VPN il faut généralement compter un abonnement. Ils utilisent beaucoup plus de bande passante, et les rares services gratuits sont lents ou ont une limite de données mensuelle très restrictive. Il est donc nécessaire de choisir un VPN auquel s'abonner. Le site VPNOverview passe en revue les principaux services de VPN et les compare. Actuellement le premier de son classement est ExpressVPN qui offre de bons débits et fonctionne parfaitement avec Netflix.

Une fois abonné, il suffit de télécharger le logiciel de connexion sur son ordinateur, son smartphone ou sa tablette, de s'identifier avec son compte, de choisir un serveur VPN parmi ceux proposés partout dans le monde, et de cliquer pour se connecter.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez, forcément.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi