Family Link s'installe uniquement sur un appareil sous Android, mais les parents peuvent l'utiliser depuis un iPhone. © Anviere, Pixabay

Tech

Google améliore Family Link, son application de contrôle parental

ActualitéClassé sous :smartphone , Google , Android

Intégré à Android 10 et disponible en téléchargement, Family Link ne limite plus l'accès à Internet par appareil, mais par application. L'enfant peut ainsi utiliser sa tablette ou son smartphone pour des jeux éducatifs ou des activités ludiques mais les parents peuvent limiter les connexions à chaque application.

Family Link. C'est le nom du système de contrôle parental développé par Google. Initialement, rien de bien révolutionnaire puisqu'il s'agit de créer un compte Google pour son enfant et pour son appareil sous Android (smartphone ou tablette), et ensuite de le gérer depuis son smartphone Android ou iOS. Le but n'est pas d'interdire, mais bien d'apprendre à mieux gérer son temps devant un écran. On peut ainsi définir des plages de connexion à Internet, interdire un accès à certaines applications ou vérifier son activité et son historique. On peut même localiser son enfant.

Cette application, disponible dans Android 10 et téléchargeable pour les autres versions, revient avec des fonctions étendues. D'abord, les plages de connexion, autorisées, ne sont plus liées à l'appareil mais aux applications. On peut donc définir un temps de connexion par application. Par exemple, on peut décider d'accorder la connexion pour des applications éducatives, et de bloquer les jeux ou YouTube. Ils viennent compléter les verrouillages d'écrans et de notifications.

Family Link affiche clairement les applications conseillées par un professeur. © Google

Un peu de rab ?

On peut aussi définir une heure de coucher, et ainsi verrouiller et déverrouiller l'appareil et les applis chaque jour en fonction de cette heure. On peut aussi définir des limites d'utilisation pour chaque application. Par exemple, on peut décider qu'un jeu sera utilisé une heure, et que l'enfant pourra utiliser les réseaux sociaux pendant 30 minutes. À lui de savoir gérer son temps.

En prime, il est possible d'accorder du temps de bonus. Par tranche de cinq minutes, les parents pourront accorder un peu de rab à leur enfant s'il n'a pas terminé une partie ou un exercice en ligne. Un compte à rebours s'affiche pour que l'enfant soit alerté que la connexion va bientôt s'éteindre.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi