24 applications populaires enfermaient des outils nuisant aux données personnelles des utilisateurs de smartphone Android. © Ra2Studio, Shutterstock

Tech

Android : 24 applications espionnes à supprimer sans tarder

ActualitéClassé sous :smartphone , cybersécurité , Sécurité

24 applications Android disponibles sur le Play Store enfermaient toute une panoplie d'outils d'espionnage des utilisateurs. Si elles ont été supprimées de la boutique de Google, il reste urgent de les désinstaller.

Présentes sur le Google Play, 24 applications pour Android dissimulent toutes une panoplie de malwares dédiés au trafic publicitaire ou des spywares. C'est ce que révèle le spécialiste en cybersécurité VPN Pro dans un rapport qu'il a publié lundi. Le souci, c'est que certaines de ces applications sont très populaires. En tout, elles ont été téléchargées 382 millions de fois. Elles provenaient toutes de six éditeurs chapeautés par la firme chinoise Shenzhen Hawk Internet Co, une entreprise qui appartient elle-même à TCL. Cette dernière est connue en tant que maison-mère d'Alcatel et comme fabricant des smartphones BlackBerry.

Lors de leur installation, ces applications demandent de nombreuses autorisations, comme celles donnant accès au module d'appels, à l'appareil photo, au microphone... Des besoins qui apparaissent parfois très éloignés des fonctions d'une application permettant de nettoyer la mémoire du mobile, par exemple.

Voici la liste des 24 applications dont l'éditeur principal est Shenzhen Hawk Internet Co, une filiale de TCL. Pour chacune d'elles, le nombre d'installations est indiqué. © VPN Pro

Coup de balai dans le Play Store

Avec ces autorisations, elles peuvent enregistrer toutes les actions de l'utilisateur du mobile en activant la caméra, le GPS ou bien accéder aux contacts et collecter, puis transmettre toutes ces données. Dès mardi, Google expliqué à Forbes qu'il a pris soin de supprimer ces 24 applications de sa boutique aussitôt informé de cette affaire.

De son côté, c'est TCL, la maison mère de l'éditeur de ces applications qui a attendu mercredi pour réagir en indiquant travailler de concert avec Google afin de supprimer toutes les applications concernées. À l'avenir, ils prévoient également de réaliser des audits de sécurité pour garantir la fiabilité des applications de Shenzhen Hawk Internet Co et de regagner la confiance des utilisateurs. Mais il est évidemment plus que préférable de désinstaller ces applications si elles sont présentes sur le mobile. La liste complète est disponible dans l'illustration ci-dessus.

Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !