Le robot Rising Star et ses deux types de roues pour s'adapter à tous les terrains. © Zarrouk lab, Ben-Gurion University of the Negev

Tech

Rising Star, le robot reconfigurable qui se tire de toutes les situations

ActualitéClassé sous :robotique , robot vertigo , robot tout terrain

En combinant deux types de roues montées sur des bras articulés, le robot Rising Star, développé par l'université Ben-Gourion en Israël, démontre une grande aisance sur tous les types de terrain.

Si vous avez aimé Vertigo, le robot qui grimpe et roule sur les murs, vous allez adorer Rising Star. Créé par une équipe de l'université Ben-Gourion (Israël), ce curieux robot est à l'aise sur toutes les surfaces. Grâce à un ingénieux système qui combine deux types de roues montées sur des bras articulés indépendants du châssis, il peut changer de configuration et même modifier son centre de gravité pour franchir les obstacles.

Le Rising Star (pour Sprawl-Tuned Autonomous Robot) est équipé de quatre roues classiques et six roues de type cruciforme qui sont réparties de part et d'autre de ses deux bras. Ces derniers sont reliés au châssis par un mécanisme motorisé qui peut pivoter pour prendre différentes inclinaisons et utiliser l'un ou l'autre modèle de roues selon le terrain rencontré.

Le robot Rising Star fait la démonstration de sa grande agilité © Zarrouk lab, Ben-Gurion University of the Negev

Le robot peut grimper à la verticale et ramper

Les bras peuvent également s'orienter de façon parallèle au châssis et ainsi permettre au robot de progresser à la verticale en pressant ses roues contre deux parois. La même technique peut lui servir à avancer à l'horizontale, par exemple dans une conduite. Et lorsque le terrain devient impraticable pour les deux types de roues, le Rising Star sait ramper pour avancer à la manière d'une tortue, en s'appuyant alternativement sur le châssis et les bras.

Un robot comme celui-ci se prêterait à merveille à des missions de reconnaissance ou de secours où il faut progresser sur des terrains difficiles. Les chercheurs qui l'ont mis au point travaillent d'ailleurs sur une version plus grande, que l'on aperçoit à la fin de la vidéo, qui pourrait embarquer des capteurs et un petit chargement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi