Les applications seront multiples avec ce système, et les créateurs évoquent aussi la médecine pour des opérations à distance. © Ikin
Tech

CES 2021 : cet accessoire crée des hologrammes dans le creux de votre main

ActualitéClassé sous :réalité augmentée , Réalité virtuelle , hologramme

-

[EN VIDÉO] IKIN façonne l'avenir de la technologie holographique  IKIN a pour mission d'étudier, de développer et de stimuler en permanence la technologie pour améliorer l'expérience humaine. 

Au CES 2021, Ikin fait la démonstration d'un système holographique conçu pour les smartphones. Le RYZ projette les vidéos en provenance du téléphone. Il est ensuite possible de manipuler l'hologramme, même en plein jour. Que ce soit pour les photos, les jeux ou encore les professionnels de santé, ce boîtier pourrait permettre de démocratiser l'usage des hologrammes dans notre quotidien.

Et si vous aviez un hologramme dans le creux de la main ? C'est l'idée un peu folle de Taylor Scott, 28 ans, le créateur de Ikin, une société qui va faire la démonstration au CES 2021 d'un épatant système holographique. Épatant car tout se passe dans le smartphone, et cela pourrait évidemment complètement changer la donne puisque son idée est de démocratiser l'hologramme et de le rendre accessible à tout le monde, n'importe où.

L'idée, c'est de créer un accessoire, le RYZ, qui transforme toute vidéo projetée par le smartphone en un hologramme. Dans sa démonstration, une guêpe bourdonne entre les doigts du possesseur d'iPhone, tandis qu'un autre visuel montre une personne qui affiche des annonces immobilières, ou encore un véhicule qui suit le parcours d'une application GPS. Tout ce qui est à l'écran est projeté en 3D, et la vraie nouveauté, c'est que ça marche en plein jour. Pas besoin donc d'être dans la pénombre pour voir l'hologramme.

 Ikin fait la démonstration de toutes les applications possibles de son système holographique. Par exemple, pendant qu'elle bouge, cette guêpe peut être manipulée. © Ikin

Un boîtier à fixer sur son smartphone

Jusqu'à présent, tous les systèmes holographiques nécessitent d'être dans le noir, comme c'est le cas des concerts virtuels avec des hologrammes de chanteurs décédés. Cette fois, qu'il s'agisse d'un iPhone ou d'un smartphone Android, l'hologramme fonctionne dans des conditions normales. La firme a fait breveter une lentille spéciale en polymère et, en fouillant dans les brevets déposés récemment, on a découvert les croquis de ce boîtier, lequel reprend les principes des pico-projecteurs pour smartphone.

La description évoque « un projecteur couplé au boîtier par un premier élément de charnière », et « un élément réfléchissant couplé au projecteur par un second élément de charnière ». Le tout est accroché au smartphone, l'élément réfléchissant est orienté de façon à réfléchir la lumière provenant des images afin de créer des images holographiques perceptibles pour l'utilisateur du smartphone.

En septembre, Ikin a fait breveter ce boîtier qui se place devant le smartphone. © IKIN

Donner vie à des jeux, des visioconférences, des images...

Mieux encore,  le boîtier peut intégrer un écran tactile transparent fixé au premier élément de charnière. C'est ce qui permettrait de manipuler l'objet projeté, et c'est ce qui va encourager les développeurs à créer des jeux et des applications tirant profit de cette innovation. On pourra, par exemple, faire défiler ses photos de vacances, et les manipuler comme les agrandir ou les faire pivoter.

Autre application envisagée : la visioconférence, avec l'idée de voir ses interlocuteurs devant soi : « Il y a beaucoup d'applications en dehors des jeux, a déclaré un dirigeant à USA TodayLa fonctionnalité multi-écran, l'interaction avec les médias sociaux, nous allons vraiment tirer parti de tout cet écosystème ». Pour l'instant, aucun prix n'est avancé, et on sait juste que ce boîtier devrait sortir au deuxième semestre 2021.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !