Tech

W3C INTEROP TOUR : Technologies et Internet !

ActualitéClassé sous :Internet

-

Le Consortium World Wide Web (W3C) lance une série d`événements d`une journée à travers l`Europe, commençant aujourd`hui à Paris, France, et finissant le 3 juin 2002 à Bruxelles, Belgique. Durant ce « W3C Interop Tour », l`équipe du W3C et des orateurs invités présenteront la manière dont les technologies W3C s`articulent pour former la base technique d`un Web évolutif. De plus, à l`occasion de cette tournée, le W3C annonce la création de trois nouveaux Bureaux W3C régionaux, dans le but d`étendre l`impact du W3C en Europe.

W3C INTEROP TOUR : Technologies et Internet !

Interopérabilité comme message fort du W3C

Le W3C a publié plus de 40 recommandations à ce jour, couvrant ainsi un large spectre de domaines d`utilisation des technologies Web. Il s`agit, entre autres, du multimédia avec le langage SMIL (Synchronized Multimedia Integration Language), de la vie privée avec P3P (Platform for Privacy Preferences), du langage XML, des métadonnées avec RDF (Resource Description Framework), des mathématiques avec MathML (Mathematical MarkUp Language), et du graphisme avec SVG (Scalable Vector Graphics).

L`objectif de cette tournée européenne est d`expliquer et de montrer comment ces technologies interopèrent et se complètent les unes avec les autres, et comment les développeurs peuvent mettre en place de nouvelles applications qui profitent pleinement de leurs avantages.

Quatre régions européennes accueillent le W3C Interop Tour

Les dates et lieux des événements du W3C Interop Tour sont les suivants :

  • 21 mai : Paris, France à la Maison de La Chimie (voir le programme détaillé correspondant sur le site de l`hôte européen)
  • 28 mai : Vienne, Autriche auCrowne Plaza Vienna (annonce également disponible en allemand sur le site du Bureau Allemagne et Autriche)
  • 30 mai : Dublin, Irlande au Central Hotel Dublin (programme sur le site Web du Bureau Royaume-Uni et Irlande)
  • 3 juin : Bruxelles, Belgique au Diamant Building Congress Center (annonce également disponible en hollandais et en anglais sur le site du Bureau Bénélux)

Chaque événement se compose d`une série de présentations sur diverses recommandations du W3C, suivies d`exemples d`utilisation. Ces présentations sont faites par trois à quatre membres de l`équipe du W3C et d`un orateur invité représentant la communauté Web locale. Tous les événements sont ouverts au public.

L`ensemble des manifestations est organisé par l`INRIA, l`hôte européen du W3C, et des trois Bureaux W3C européens (Bénélux, Allemagne et Autriche, Royaume-Uni et Irlande).

Présence du W3C améliorée en Europe grâce à un programme de régionalisation

Depuis 1998, la mise en place de Bureaux du W3C a contribué à étendre l`influence du consortium au delà des Etats-Unis, de la France et du Japon (qui sont les 3 hôtes du W3C). Il existe, à l`heure actuelle, douze Bureaux W3C au total dans le monde. Certains Bureaux ne s`occupent que d`un seul pays à la fois, alors que d`autres assurent la présence du W3C dans des pays voisins qui peuvent avoir la même langue, la même culture, une forte coopération, etc. Le programme européen de régionalisation a démarré en 2002, grâce à un financement de la Commission Européenne avec le projet QUESTION-HOW. Les résultats de cette action sont les suivants :

  • le Bureau W3C du Royaume-Uni devient maintenant le Bureau W3C Royaume-Uni et Irlande
  • le Bureau W3C de l`Allemangne devient maintenant le Bureau W3C Allemagne et Autriche
  • le Bureau W3C des Pays-Bas devient maintenant le Bureau W3C Bénélux (c`est à dire, Belgique, Pays-Bas et Luxembourg)

Le W3C Interop Tour est le premier événement public organisé par ces trois Bureaux régionaux.

a

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. C`est un consortium industriel international, piloté conjointement par l`Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) en France, l`Université de Keio au Japon, et le MIT Laboratory for Computer Science (MIT LCS) aux Etats-Unis. Les services fournis par le Consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d`informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant d`incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l`utilisation des nouvelles technologies. Aujourd`hui, le Consortium compte environ 500 membres. Pour plus d`informations sur le Consortium World Wide Web, consulter l`adresse suivante : www.w3.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi