Tech

Assemblée nationale : cinquante ans d'archives en ligne

ActualitéClassé sous :Internet , Palais Bourbon , cinquième République

A l'occasion du cinquantième anniversaire de la première séance de la cinquième République, l'Assemblée nationale met en ligne l'intégralité des séances publiques depuis 1958. En prime, on peut aussi consulter des documents bien plus anciens.

Un site pour consulter les archives, récentes ou anciennes. © Assemblée nationale

Le 9 décembre 1958 s'ouvrait au Palais Bourbon, la première séance parlementaire de la cinquième République, née le 4 octobre précédent et toujours en place. Pour ce cinquantenaire, l'Assemblée nationale a mis en ligne ses archives depuis cette date.

On peut désormais consulter les comptes rendus de séances, les questions écrites mais aussi, comme l'indique le communiqué, « les tables analytiques et nominatives des débats correspondantes, ainsi que les dossiers législatifs depuis 1986 ». En tout, cette masse représente 350.000 pages qui, jusque-là, ne pouvaient être consultées que sur papier et dans quelques bibliothèques.

Le serment du Jeu de Paume, rédigé le 20 juin 1789 dans la salle du même nom, par les 577 députés du tiers état qui promettent de ne jamais se séparer avant l'adoption d'une constitution. © Assemblée nationale

L'actualité et l'histoire

Les comptes rendus de séances, classés par jour, sont lisibles en format PDF. Seuls les plus récents, qui n'ont pas encore été numérisés, se présentent sous forme HTML. Dans les deux cas, une recherche textuelle est possible. On peut aussi écouter ces archives grâce, non pas à une reproduction sonore de la séance, mais à une voix artificielle lisant le document.

Ceux qui ont raté un débat retransmis par la chaîne de télévision parlementaire (LCP) pourront enfin savoir ce qu'ont vraiment dit les députés, des échanges qui ne manquent souvent pas de sel. On peut aussi plonger plus profondément et explorer les comptes rendus de séances au moment d'événements importants, par exemple en mai 1968.

Le site de l'Assemblée permet - depuis longtemps - de remonter bien au-delà de la cinquième République et propose un ensemble de documents qui retracent son histoire. Il est même possible de consulter des procès-verbaux historiques, dont les plus anciens remontent à 1789.

Cela vous intéressera aussi