Tech

En bref : Megaupload, les conséquences de la fermeture

ActualitéClassé sous :informatique , Internet , Megaupload

L'arrestation par le FBI des dirigeants du site d'échanges de fichier sur Internet, Megaupload, continue de faire des vagues. 

Megaupload en chiffres. Ce site d’échange direct de fichiers a connu un énorme succès, abritant jusqu’à 25 pétaoctets, soit 25.000 téraoctets. © Idé/Reuters

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, le fondateur de Megaupload, arrêté en Nouvelle-Zélande mercredi dernier à la demande du FBI, saura demain si sa demande de mise en liberté sous caution est acceptée. En attendant, la fermeture de Megaupload, site d'échanges de fichiers et, surtout, de films et de musique, continue d'agiter la planète Web et d'inspirer des randonnées vengeresses aux activistes du réseau Anonymous.

En France, les sites de l'Élysée et de la Sacem ont été attaqués hier. Aux États-Unis, Disney, le FBI et la Maison blanche en ont eux aussi fait les frais.

Pour mesurer l'ampleur du séisme, il faut se rappeler quelques chiffres, par exemple, la fréquentation du site au moment de sa fermeture : 15 millions de visiteurs mensuels pour la France seulement, et des recettes estimées à 175 millions de dollars (soit 134 millions d'euros) depuis la création de Megaupload en 2005.

Cela vous intéressera aussi