Deux millions de personnes vont obtenir une adresse pour faciliter leurs démarches administratives. © Rachel, Adobe Stock

Tech

Avec Plus code, Google va donner des adresses postales aux plus isolés

ActualitéClassé sous :Google , Google Maps , Google Earth

En mélangeant les données de Google Earth et de Google Maps, Google propose aux gouvernements de donner des adresses aux personnes vivant dans des endroits reculés dans les forêts ou dans des bidonvilles. Au Brésil, ce sont deux millions d'habitants qui vont bientôt avoir une adresse légale leur permettant d'accéder aux services publics, de voter ou d'ouvrir un compte en banque.

De nombreux personnes dans le monde habitent dans des zones qui ne sont pas officiellement cartographiées, où les routes sont des chemins sans nom et du même coup, les maisons et leurs habitants sont sans adresse officielle. Cela pose problème pour ces personnes qui peuvent avoir du mal à obtenir une identité légale auprès des services administratifs, et donc rencontrent des obstacles au quotidien pour recevoir du courrier, voter, ouvrir un compte en banque, et même pour l'accès aux soins.

Afin d'apporter une réponse à ce problème, Google vient d'annoncer un partenariat avec le gouvernement de l'État de São Paulo au Brésil. Le projet Rotas Rurais, ou « routes rurales », va s'appuyer sur le projet Plus codes de Google afin de cartographier une zone de 60.000 kilomètres carrés, incluant près de deux millions de personnes dans cet État brésilien.

Le projet fonctionne déjà en Inde, comme à Calcutta où un million de personnes vivent dans des bidonvilles sans adresse postale. © Google

Un simple code en guise d’adresse

Les « Plus codes » sont un groupe de six caractères, suivi d'un nom de ville, ou en l'absence de ville proche, un code régional de quatre caractères. Ils contiennent également un signe +, qui a pour seul but de permettre aux humains et ordinateurs de reconnaître ces codes au premier coup d'œil. Ainsi, le Plus code pour la Tour Eiffel est V75V+8Q, Paris ou encore 8FW4V75V+8Q.

La première phase du projet de Google devrait durer six mois et utilisera les images satellites pour cartographier toutes les routes et chemins, et attribuer un Plus code à chaque bâtiment. Le tout sera compilé dans une base de données qui sera communiquée aux services gouvernementaux. Ainsi, chaque maison aura une adresse officielle sous la forme d'un Plus code, et les habitants auront enfin une adresse à donner pour recevoir du courrier ou obtenir de l'aide d'urgence.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi