Selon Microsoft, le nombre d’arnaques au faux support technique est en légère baisse, mais le nombre de victimes est en hausse. © Geralt, Pixabay
Tech

Attention aux arnaques au faux support technique

ActualitéClassé sous :cybersécurité , Internet , Informatique

Des criminels tentent d'extorquer de l'argent aux internautes en se faisant passer pour un support technique. Microsoft vient de publier un rapport montrant une baisse du nombre d'internautes exposés aux arnaques mais une hausse du nombre de victimes.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment fonctionne Internet ?  Un peu, beaucoup, quotidiennement… Nous sommes de plus en plus nombreux à bénéficier d’un accès Internet et nous y passons toujours davantage de temps. Mais savons-nous comment cela marche, au fond ? C’est grâce à Internet que vous pouvez profiter de cet épisode de Kézako, dans lequel Unisciel et l’université de Lille 1 nous expliquent le fonctionnement d’Internet. 

Les arnaques au faux support technique sont un véritable fléau, avec des individus sans scrupules qui contactent des internautes en prétendant que leur ordinateur a un problème. Ils les invitent alors à télécharger de faux outils et à payer l'intervention. Microsoft vient de publier un rapport sur cette escroquerie qui révèle que trois internautes sur cinq dans le monde y ont été exposés au cours de l'année écoulée. La bonne nouvelle est que ce chiffre est en légère baisse, avec 5 % de moins qu'en 2018. Toutefois, le nombre de victimes est en hausse.

Microsoft détaille quatre vecteurs utilisés par les escrocs : les appels et e-mails indésirables, les publicités intempestives et les redirections vers de faux sites. Au total, 16 % des internautes sont allés jusqu'au bout du processus, avec près de la moitié qui y ont perdu jusqu'à plusieurs centaines de dollars, passant de 6 à 7 % des internautes depuis 2018. En France, les chiffres sont un peu plus bas, avec 54 % des internautes exposés à des arnaques, et 5 % qui y ont perdu de l'argent, contre 4 % en 2018.

Un nombre plus élevé de victimes chez les hommes jeunes

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les plus âgés qui ont le plus de risques de se faire escroquer. Les jeunes y sont beaucoup plus exposés, avec 67 % des 18-23 ans et 64 % des 24-37 ans ayant fait l'expérience d'une des quatre types d’arnaques. Ils sont également plus susceptibles de payer les escrocs, avec 11 % des 18-23 ans et 12 % des 24-37 ans déclarant avoir perdu de l'argent. Ce chiffre monte même jusqu'à 16 % en prenant en compte uniquement les hommes de la tranche 24 à 37 ans. Toutefois, la bonne nouvelle est que 77 % des victimes ont réussi à récupérer au moins une partie de leur argent, contre 67 % en 2018.

Ce rapport montre qu'il est plus que jamais nécessaire d'être vigilant et que la familiarité avec les nouvelles technologies n'offre pas de protection contre les arnaques, bien au contraire. Il est important de toujours vérifier l'identité de votre interlocuteur avant d'installer des logiciels, communiquer des informations sensibles ou payer la moindre intervention ou abonnement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !