En fonction de son diplôme, l’éducateur sportif peut aussi bien être chargé de l’entraînement de sportifs de haut niveau que de l’initiation sportif auprès de débutants. © Microgen, Adobe Stock.
Sciences

Educateur sportif

MétierClassé sous :Métiers , coach sportif , pratique du sport

Tu es passionné de sport et tu as envie de partager cette passion ? Deviens éducateur sportif et fais de ta passion ton métier. Chargé d’enseigner sa discipline auprès de diverses publics, l’éducateur sportif peut travailler aussi bien avec des sportifs professionnels qu’avec des amateurs. Découvre vite ce métier et vis de ta passion.

En fonction de son lieu d’activité et de son public, les missions du métier d’éducateur sportif peuvent être très différentes. Dans tous les cas, l’éducateur sportif est avant tout un passionné de sport en général et d’une discipline en particulier, qu’il cherche à partager avec d’autres personnes. S’il exerce dans un club sportif, il est amené à des fonctions d’entraînement et amène les jeunes ou les adultes qu’il suit à adopter les bonnes positions et à réaliser les bons gestes.  S’il exerce en centre de loisirs ou en centre spécialisé, il pourra avoir un rôle social supplémentaire. Son but est d’adapter ses exercices au niveau de ses participants, de les faire progresser, de leur apprendre le dépassement de soi, de favoriser la confiance en soi et pourquoi pas favoriser l’intégration, améliorer la communication et faire respecter le vivre ensemble. En entreprise, il peut être amené à développer des ateliers pour améliorer la cohésion de groupe ou tout simplement pour être coach sportif. Quelle que soit la structure dans laquelle il travaille, l’éducateur sportif cherche à partager sa passion du sport et à promouvoir l’activité physique à tous âges.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier d’éducateur sportif fait appel à de nombreuses qualités humaines :

  • savoir communiquer ;
  • faire preuve de patience et de calme ;
  • être pédagogue ;
  • savoir s’adapter à son public ;
  • avoir le sens du contact et aimer le contact avec les gens ;
  • être motivé et motivant ;
  • bien connaître le corps humain ;
  • savoir apporter un aspect ludique à son cours ;
  • savoir gérer les conflits ;
  • être passionné par son métier ;
  • avoir un très bon niveau dans sa spécialité.
L’éducateur sportif est un passionné de sport qui cherche à faire découvrir sa discipline et les valeurs qui y sont rattachées. © Africa Studio, Adobe Stock.

Les conditions de travail

L’éducateur sportif peut travailler dans différentes structures (club sportif, association, entreprise, maison de retraite…) et avec différents publics (jeunes, adultes, personnes âgées). Beaucoup d’éducateurs sportifs exercent en CDD ou en CDI temps partiel. Le métier nécessite évidemment d’être en bonne condition physique. Il n’est pas rare que les éducateurs sportifs cumulent plusieurs emplois ou exercent une autre profession en parallèle pour générer un temps plein. Ses horaires sont adaptés aux disponibilités de ses élèves, c’est-à-dire la plupart du temps en soirée ou le weekend. Il peut enseigner en cours collectif ou individuel.

Comment devenir éducateur sportif ?

Le métier d’éducateur sportif est accessible dès l’obtention du bac. Pour cela, il faudra néanmoins obtenir le BPJEPS, le Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport. Différentes spécialités et métiers sont accessibles avec cette formation. 
Pour obtenir un bac + 2, l’étudiant pourra s’inscrire au DEJEPS (diplôme d'Etat de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) ou en DEUST Agapsc (Animation et gestion des activités sportives ou culturelles). Différents parcours sont possibles : Agent de développement de club sportif, Animation du football, Loisirs actifs, Activités aquatiques bien-être santé…
Un niveau bac + 3 est également possible avec la licence Staps (Sciences et techniques des activités physiques et sportives), parcours Management du sport, Entraînement sportif, Education et motricité, Activités physiques adaptées et santé.
Possibilité de prolonger en bac + 5 avec un Mastère Sport Business ou encore un Master Management du sport.

Le salaire d’un éducateur sportif

Un éducateur sportif débutant gagne en moyenne un salaire de 1400 euros brut par mois. Avec de l’expérience, son salaire va varier en fonction de son employeur, de son diplôme ou de sa spécialité. Sa rémunération pourra se situer entre 1700 et 2800 euros brut mensuel. S’il est fonctionnaire, son salaire évoluera au fur et à mesure des années d’expérience et de ses grades en suivant la grille indiciaire de sa profession.

Les perspectives d’évolution d’un éducateur sportif

S’il exerce au sein d’un club de sport, l’éducateur sportif peut évoluer à terme vers un poste de directeur technique, de formateur ou encore d’entraîneur de haut-niveau. En association, l’éducateur sportif pourra prétendre à un poste de directeur de projets, de directeur de structure en encore de directeur sportif. Dans tous les cas, il devra passer le DESJEPS (Diplôme d’État supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport). S’il est fonctionnaire, l’éducateur sportif pourra évoluer en passant d’autres concours de la fonction publique pour devenir professeur de sports (Capeps) ou encore inspecteur de la jeunesse et des sports (IJS).

Entreprises qui emploient des éducateurs sportifs

  • Municipalité ;
  • club sportif ;
  • association ;
  • centre de vacances ;
  • comité d’entreprise.

Une deux, une deux, allez maman, tu peux y arriver ! Et oui mon métier d’éducateur sportif consiste à encadrer, entraîner ou perfectionner mes élèves en tenant compte de leur niveau et en les motivant le plus possible. Je peux travailler aussi bien avec des enfants qu’avec des adultes actifs ou des personnes âgées. Football, judo, natation, escrime, golf, yoga… Tout est possible ! J’adapte mes cours en fonction de mes élèves et je m’assure du bon état de mon matériel. Qu’ils soient professionnels ou amateurs, mes élèves doivent pouvoir acquérir des techniques et des connaissances grâce à mon travail. Bref, un métier passion qui ne me donne pas vraiment l’impression que je travaille !