Maximum de l'essaim météoritique des delta-Léonides

Actif du 15 février au 10 mars, l'essaim d'étoiles filantesétoiles filantes des delta-Léonides doit son nom à la constellation du Lionconstellation du Lion, d'où les étoiles filantes proviennent.

Les premières observations de ces météores remonteraient à 1911. On rapporte des observations également en 1924 et 1930. C'est entre 1950 et 1960 que l'existence de cet essaim est officialisée, grâce à la détection par photographiephotographie et par les méthodes d'échoradio, qui consistent à capter les ondes radioradio générées par la rentrée dans l'atmosphèreatmosphère de l'étoile filante.

Pour observer les delta-Léonides, il vous faudra regarder en direction de la constellation du Lion, que vous trouverez au-dessus de l'horizon ouest vers 5 h 15 TU. La patience est de mise pour observer ces étoiles filantes, car le taux horaire sera de 2. En revanche, la LuneLune ne sera pas là pour vous gêner.