Cela vous intéressera aussi

Classes particulières et très importantes de théories quantiques relativistes des champs de particules et d'interactions (ex QEDQED, QCDQCD). Elles reposent sur des propriétés de symétries et d'invariances des équationséquations lors de transformations sur les variables de ces équations.

De même qu'il existe des quantités conservées comme l'impulsion et l'énergieénergie pour les équations de la mécanique, et qui dérivent aussi de symétries dans ces équations, ces théories produisent automatiquement les charges et autres nombres conservés associés aux particules élémentairesparticules élémentaires.

Elles furent introduites par Chen.N Yang et Robert Mills en 1954 pour décrire les interactions entre hadronshadrons.