Pluton accueille de nouveaux aventuriers et héros mythiques

Classé sous :pluton , New Horizons , Sonde New Horizons

Deux ans après la validation des 14 premiers noms attribués à des régions de Pluton, l'Union astronomique internationale (UAI ; en anglais, International Astronomical Union ou IAU), vient d'approuver officiellement 12 autres appellations que l'équipe de la mission New Horizons avait temporairement choisies.

Parce que la sonde spatiale nous a dévoilé des mondes inconnus ou méconnus dans les confins du Système solaire -- Pluton en 2015, Ultima Thulé début 2019, et cela continue... --, et que cette mission n'aurait jamais été possible sans les pionniers de l'exploration interplanétaire et aussi des aventuriers et navigateurs « qui ont traversé de nouveaux horizons dans l'exploration de la Terre », chercheurs et ingénieurs ont donc voulu inscrire leurs mémoires sur la carte des reliefs de l'étonnante planète naine. Et puisque l'astre a hérité du nom de l'obscur dieux des Enfers et des mondes souterrains Pluton (Hadés pour les Grecs), plusieurs régions ont été baptisées dans cet esprit.

La nouvelle carte de Pluton. © Nasa, SwRI, JHUAPL

Citons Alcyonia Lacus, un « possible » lac d'azote glacé sur Pluton et connu dans la mythologie grecque comme l'une des portes des Enfers. Les canyons Hunahpu Vallis ont un nom inspiré de héros jumeaux de la mythologie Maya. Mwindo Fossae fait référence à un héros dans la mythologie Nyanga (Afrique centrale), revenu indemne de sa traversée des enfers...

Le possible cryovolcan Piccard a vu son nom en référence à Auguste Piccard confirmé. Idem pour la région Lowell, au nord, baptisée en hommage à Percival Lowell et l'observatoire éponyme où fut découverte la planète naine en 1930. Les mont Pigafetta font bien sûr référence au chroniqueur de l'expédition Magellan, Antonio Pigafetta. Les falaises Piri saluent le cartographe ottoman Ahmed Muhiddin Piri. Autres pionniers : les frères Wright ont donné leur nom aux montagnes situées au sud de la plaine Spoutnik. Aux noms des vaisseaux explorateurs Voyager et Hayabusa, s'ajoutent celui des sondes soviétiques Vega et Venera, qui ont plusieurs fois visité l'enfer de Vénus.

Pluton, le 14 juillet 2015, photographié par la sonde New Horizons. © Nasa, SwRI, JHUAPL