De nombreux scientifiques ont rejoint le panthéon des prix Nobel cette semaine, mais l'un d'entre eux nous a quittés hier. Le physicienphysicien des particules Leon Lederman, lauréat du prix Nobel en 1998 pour avoir découvert qu'il existait plusieurs types de neutrinosneutrinos, s'est éteint le 3 octobre à l'âge de 96 ans. La triste nouvelle a été annoncée par le Fermilab, laboratoire que Leon Lederman (lire l'interview qu'il nous avait accordée) a dirigé de 1978 à 1989.

La physiquephysique des particules doit à Leon Lederman la découverte du neutrino muoniqueneutrino muonique, pour laquelle il a reçu le Nobel avec deux autres physiciens, et la découverte du quarkquark bottom. On connaît aujourd'hui trois types de neutrinos (muonique, tauique et électronique) et six quarksquarks. Le physicien est aussi célèbre pour avoir appelé le boson de Higgsboson de Higgs « particule de Dieu » dans un ouvrage du même nom paru en 1993 : The God Particle. Le titre a cependant été traduit en français par Une sacrée particule. L'existence du légendaire boson de Higgs, postulée en 1964, n'a été prouvée qu'en 2012.